Nos astuces pour faire un jardin plus vert et écologique

Avoir un jardin est vraiment un avantage conséquent. C’est un petit coin de verdure pour boire son café le matin et se relaxer le soir. Cependant, pour que la verdure soit de la partie et que le jardin soit beau à voir, il faut s’en occuper et s’improviser jardinier. Une activité relaxante que beaucoup possèdent comme passion.

Si vous comptez vous y mettre, il est important de bien le faire. Ce qui est une démarche verte doit l’être à 100 %.

Faire un jardin écologique : qu’est-ce que c’est ?

Les maisons individuelles avec jardin sont l’une des causes de l’urbanisation à l’extrême, ce qui fait reculer les espaces verts et les habitats naturels. En plus de ça, certaines pratiques qu’exercent les jardiniers du dimanche sont mauvaises pour l’équilibre naturel de quelques écosystèmes. Vous n’avez pas forcément le contrôle sur le premier paramètre, mais vous l’avez sûrement sur le deuxième. Donc, autant essayer d’apporter un plus et ne pas faire plus de mal qu’il en est déjà.

Le jardin écologique est un jardin qui prend en considération les besoins de la nature, et ce, avec toutes les espèces que cela implique.

Le côté organique pour faire un jardin écologique

Un jardin est censé être un endroit où la vie fulmine, que ce soit la verdure, les insectes ou la faune. C’est pour cela que l’entretien d’un jardin doit respecter la vie qui s’y trouve, tout en prenant en compte les conséquences qu’auront les actions liées à ce jardin sur l’environnement.

Un bilan des espèces déjà présentes

Le premier facteur auquel il faut impérativement penser est l’être vivant qui va se trouver où se trouve déjà dans votre jardin. Faites un bilan de la faune qui se trouve dans votre jardin. Ainsi, vous pourrez vous informer sur ce qu’il ne faut pas faire pour préserver les habitudes de ce petit monde.

Il est nécessaire de faire de même en ce qui concerne les plantes et les végétaux. Il est nécessaire de prendre connaissance de la flore qui est adaptée à la zone où vous résidez.

Les engrais pour le jardin écologique

Les engrais industriels sont pour le milieu de la culture verte ce que sont les stéroïdes dans le milieu du culturisme. Cela donne des résultats, mais les effets secondaires sont horribles. Il faut absolument les éviter. Si, en apparence, votre jardin ne concerne que votre maison, sous terre, il s’agit d’une seule et même entité. Empoisonner cette terre n’est sûrement pas ce que vous voulez.

Lire aussi :   Moins dépenser en chauffage et isolation

Utilisez, à la place de ces engrais chimiques, des engrais naturels et recyclés de votre activité quotidienne, comme la cendre de bois, le composte ou les épluchures de légumes dans l’eau. Ces engrais naturels ne sont pas sans danger. Il faut faire attention à la production gazeuse de ces derniers ainsi qu’à l’équilibre chimique du sol.

Le côté de la biodiversité pour faire un jardin écologique

Votre jardin peut s’avérer d’une grande aide pour la biodiversité. On n’en parle pas assez souvent, mais les populations d’abeilles diminuent d’année en année à cause des chamboulements des écosystèmes qu’entraîne l’activité humaine depuis 300 ans. Une des causes de cette diminution est l’accumulation de ce qu’on appelle les déserts de monoculture, qui font que les abeilles n’arrivent plus à trouver les nutriments nécessaires à leurs activités ou voient leurs capteurs chimiques déréglés.

Pour apporter votre aide aux abeilles à travers votre jardin, plantez diverses plantes, ce qui permet aux abeilles de bien se nourrir et de fournir les services nécessaires à la survie des écosystèmes.

Les pratiques à éviter pour faire un jardin écologique

Une fois les bons comportements assimilés, il est nécessaire de prendre connaissance des comportements à éviter. Un jardin écologique est d’abord un jardin qui ne fait pas de mal à la nature :

  • Les engrais naturels mal préparés ou mal utilisés sont aussi nocifs que les engrais industriels. Renseignez-vous bien avant d’en utiliser ;
  • Il ne faut pas tondre la pelouse à une fréquence élevée. Ceci doit être fait selon la longueur de celle-ci ;
  • Faites attention à ce que les plantes que vous cultivez ne soient pas toxiques pour vous ni pour l’environnement ;
  • Utilisez des insecticides naturels, comme les piments.

Publier une réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

7 + 4 =

Lire plus

Articles Liés