Dole et les bananes

Travailleurs dans les bananeraies

Un petit article qui nous montre encore une fois de plus comment certaines multinationales agroalimentaires nous méprise, tant le consommateur que les travailleurs, au profit des seuls actionnaires. Donnons un nom : DOLE.

Dole, une entreprise sociale

DOLE est un des leaders de la production de bananes. Quelques chiffres : 36 000 travailleurs, 23 000 saisonniers, 5 milliards de dollars de CA (source : Passerelle Sud). Entreprise prospère, cela n’empêche pas la société de licencier au costa rica, en l’an 2000, toute la main d’oeuvre pour la réembaucher 30 à 40% moins chère.

Dole, une entreprise respectueuse de l’environnement

Dole respecte à sa manière l’environnement et la santé des travailleurs. En Amérique centrale, il a utilisé le DBCP, un puissant pesticide. Par voie aérienne, et par-dessus les travailleurs. Bilan : cancers, maladie de la peau, stérilité. Depuis 2006, 22 000 personnes ont intenté un procès contre Dole et les fabricants du DBCP au Nicaragua.

Quelques solutions

Boycotter les bananes de Dole, qui est l’unique leader des bananes qui utilise encore le DBCP, et ne pas hésiter à dénoncer et à relayer ce message autour de vous pour faire de la « publicité » pour les compagnies comme Dole.

Lire aussi :   L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP)

Publier une réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

5 − 1 =

Lire plus

Articles Liés