Couches lavables

Un bébé utilise, entre sa naissance et sa propreté, 7000 couches en moyenne, ce qui coûte aux parents 2100€(1) par enfant, ou encore 4 200€ pour 2 enfants. Certes, les couches d’aujourd’hui sont plus écologiques qu’auparavant : 45 grammes/couche contre 65 en 1980(2). Il n’en demeure pas moins qu’un enfant génère 315 kg de déchets avec ses couches + le poids de sa garniture qu’il faudra incinérer pour s’en débarrasser. Or, chargé de selle et d’urine, imaginez la quantité d’énergie nécessaire pour brûler une couche gorgée d’humidité… Absurde. La solution ? Les couches lavables.

Les couches lavables

Acheter un set d’une vingtaine de couches lavables coûte dans les 300€(3). Si l’on tient compte de 20 couches par machine, l’entretien de ces couches ne vous coûtera qu’environ 230€(4) par enfant. En clair, la couche jetable vous coûte 530€ pour le premier enfant et 230€ pour le deuxième… Plus de 3400€ d’économies…


Avantages/Inconvénients des couches lavables

Voyons les autres avantages et inconvénients d’une couche lavable comparé aux couches jetables…

On s’en met plein les mains : C’est faux. Grâce à un papier de protection (certes c’est du papier mais il est beaucoup moins lourd qu’une couche jetable) de la couche lavable, vous mettez le papier à la poubelle, et votre machine à laver fait le reste du travail.

Ca sent mauvais : Pas plus qu’une couche jetable. Voire moins vu que vous éliminez aux toilettes le papier de protection contenant le gros de la couche. Et plus besoin de descendre aussi souvent les poubelles…

C’est mauvais pour le bébé : Encore faux. Au contraire des couches jetables qui sont hermétiques, la couche lavable permet l’aération des fesses de bébé. Mais pire que tout : Une couche jetable est composée de « pâte à bois blanchie, de plastique en polyéthylène, de polyacrylate de sodium contenant une cinquantaine de produits chimiques dont les dioxine, du benzol, des organo-étain, reconnus cancérigènes et qui perturbent le système immunitaire et hormonal… »(5). Et « Dans le gel absorbant il y a du polyacrylate de sodium (Ce produit a été retiré des tampons hygiéniques féminins en 1985 car associé au syndrome de choc toxique), du benzol (produit hautement cancérigène), du parfum: muscs synthétiques et phtalates, agressifs pour la peau de bébé qui peuvent à long terme créer des hypersensibilités et des allergies chez l’enfant, du TBT (tributyle étain) polluant extrêmement toxique même en très faible concentration pour l’homme (système immunitaire et hormonal) »(3). Que du bon pour la santé…

Ca prend du temps ? La gestion de couches lavables prend 175 heures le temps que l’enfant devienne propre(6), tandis que la gestion des couches jetables (achat + descente au local poubelle) en prendra… 110(6). Soit 30 minutes de plus par semaine…

Synthèse

Les couches lavables sont écolo, pas chères, meilleure pour la santé de bébé. Certes, leur gestion nécessitera 30 minutes de plus par semaine, mais vous n’aurez plus de souci si vous n’avez plus de couches un dimanche après-midi. Et puis, en sacrifiant 30 minutes par semaine, vous économiserez 1600€ par bébé… Et en plus, bébé deviendra propre plus vite (7). Alors, qu’attendez-vous ? Passez au lavable.

Cet article est désormais terminé. J’espère qu’il vous a plu et bonne visite sur Eco-Malin.com

Données

(1) Base de 0,30€/couche jetable.

(2) Source : Couche Bebe

(3) Source : Babychoup

(4) 7000 couches, 20 couches/machine ; 0,65€/machine

(5) Source : Ekopedia

(6) Base : 7000 couches à laver ; 1 minute/couche pour enlever le papier de protection, et 10 minutes pour charger et décharger une machine de 20 couches. 7000 couches jetables ; 5 minutes d’aller et retour au local poubelle par poubelle de 10 couches ; 50 courses supplémentaires au supermarché d’une heure pour le transport des couches. Les couches sont utilisées 2 ans.

(7) Grandir Nature

Publier une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lire plus

Articles Liés