L’alimentation

On pense peu à l’alimentation quand on parle d’écologie, mais la production alimentaire contribue à 20% des émissions de GES en France, c’est-à-dire que l’agriculture surpasse largement les émissions des seules voitures de tourisme et arrive en tête à tête avec le secteur des transports, ou encore de l’industrie. Avec quelques bonnes habitudes, vous allez apprendre dans cet article à manger mieux, moins cher, tout en conservant sa ligne, et en polluant moins.

Plan de l’article

Gâcher moins de nourriture

C’est évident, il ne faut pas gâcher la nourriture. Mais vous le faites vous ? Sachant que jusque 40% de la nourriture est jetée, et que la nourriture représente 20% du co2, ne pas gâcher signifie :
-Eviter de tuer des animaux pour rien.
-Diminuer ses dépenses
-Diminuer jusqu’à 8% les émissions de co2

Regardez vos poubelles, et faites en sorte de jeter le minimum. Servez vous-même et vos enfants de petites parts quitte à se resservir. N’achetez pas des super promo au kilo pour des quantités de produits telles que vous en jetterez les ¾, … … Enfin, faites attention à la date de limite de consommation quand vous faites vos courses. A bon entendeur…

N’oubliez pas : 4 millions d’enfants meurent de faim chaque année, 800 millions de personnes ne mangent pas à leur faim. Jeter 100 grammes de steak revient à rouler en voiture 10 à 15 km pour rien. Jeter 4 yaourts rouler 2 km pour rien…

A l’extrême pire, compostez vos déchets organiques, cela vous fertilisera votre jardin et évitera la pollution lié au transport des déchets en faisant diminuer votre production de déchets.

L’eau: évitez les bouteilles

L’eau en bouteille coûte, au minimum, 0,10 euros le litre. Soit 100 euros le m3 pour de l’eau hard discount, jusqu’à près de 1000 euros le m3 pour Hépar, San Pellegrino, … contre… 3 euros le m3 d’eau du robinet, qui est, sauf cas particulier (Bretagne et ses nitrates) très bonne, potable, et parfaitement contrôlée.

NB : Pour une famille de 4 personnes qui consomment chacun 1 litre d’eau à 0,30 euros le litre, passer de l’eau en bouteille à l’eau du robinet fait passer son budget « Eau Boisson » de 438,30 euros à … 4,38 euros par an, pour un prix de 3 euros le m3. Soit 430 euros d’économie par an, ou, pour un ménage médian gagnant 3000 euros net par mois, +1,2% de pouvoir d’achat.

En outre, cela évitera l’équivalent des émissions d’une voiture parcourant 5000 km sur l’année.

mini-verre-d-eau

Si vous êtes aficionados de l’eau de source, quelques conseils écolomiques.

Conservez vos bouteilles de ½ litres et les bouteilles standard d’eau, que vous remplirez par la suite d’eau achetée en fontaine de 5 litres. Peu pratique certes, mais une fois suffisamment de bouteilles vides en stock, vous ne consommerez plus qu’une bouteille pour 5 litres, soit 5 fois moins qu’avec les bouteilles classiques de 1 litre. En outre, l’eau coûte proportionnellement moins cher lorsqu’elle est vendue en fontaine.

Les produits frais et locaux

N’achetez pas de produits hors-saison, qui engendrent de long transport, à l’origine d’émission de GES en fortes quantités, et qui sont finalement d’un bas rapport qualité/prix, étant souvent vendus à prix d’or pour un goût fade. Par conséquent achetez un maximum de produits frais et de produits non industriels.

Car, même en achetant des produits de saison, s’ils sont industriels, il y a de fortes chances qu’ils aient émis dans leur cycle de fabrication beaucoup de co2. Il faut savoir par exemple, qu’un yaourt parcourt 7000 km jusqu’à arriver sur votre table, entre le transport des matières plastiques, du lait, du sucre, des fruits, le conditionnement, la distribution …

Acheter des produits frais, c’est limiter l’émission des GES tout en dynamisant l’agriculture locale. Plutôt positif, non ?

Panier de légumes

Quand aux produits locaux, je ne dis pas qu’il ne faut jamais se faire plaisir avec des bananes, des ananas et des avocats, mais beaucoup de pollution a été émise pour les importer jusque dans nos contrées. Pensez-y

 

Les produits alimentaires écolo naturels

Dans la mesure du possible, préférez la nourriture naturelle – pommes de terre, carottes, … – aux produits industriels – pizzas, plats cuisinés, …-. Pour plusieurs raisons:
-Les produits industriels sont généralement plus chers que les produits naturels, car il faut inclure les pertes liées à la transformation des produits naturels dans le processus de fabrication, les transports, ainsi que la commission de l’usine fabriquant le produit.

-C’est meilleur pour la santé : les graisses hydrogénées tuent plusieurs dizaines de milliers de personnes chaque année en France. On en trouve partout : barres chocolatées, plats cuisinés, cappuccino… Idem pour le sel, omniprésent. Pour votre santé et celle de vos enfants, mangez moins souvent de plats industriels.

-Acheter des produits naturels favorise les agriculteurs de proximité, notamment avec l’achat de paniers de fruits et légumes, souvent d’origine biologique, et bon marché. Lecture complémentaire: AMAP

Ces paniers de légumes sont souvent vendus à un prix très compétitif, de l’ordre de 40€/mois pour un couple ou 60€/mois pour une famille pour 4 personnes, et contribuent à aider les agriculteurs de proximité. Pour en savoir plus, je vous invite à taper sur un moteur de recherche la requête suivante: « Panier de légumes bio sur « Nom de votre ville » » (exemple: « Panier de légumes bios sur Dijon »).

Cet article est désormais terminé. J’espère qu’il vous a plu et… bon appétit!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *