7 moyens pour avoir moins chaud cet été

Je suis conscient qu’avec le froid qui règne en France depuis le début de l’année, il est difficile d’imaginer que nous sommes en été. Mais en été, même lorsque les températures extérieures restent agréables – 20 à 25°C – la température monte très vite à l’intérieur des maisons, notamment lors des journées ensoleillées lorsque le soleil tape, créant chez vous un effet de serre.  Afin d’avoir moins chaud en été, il existe de nombreuses solutions. Suivez le guide.

famille-maison

 

7 moyens d’avoir moins chaud en été

Il existe 7 grands moyens d’avoir moins chaud en été. Les voici

1)  Aérez le matin afin d’évacuer la chaleur résiduelle de votre logement

2) Fermez les volets ou les fenêtres de votre logement

Fermer les volets ou les fenêtres de votre logement feront réfléchir la lumière du soleil ce qui limitera le réchauffement de votre logement

3) Vérifiez les veilles

Beaucoup d’appareil électrique consomment de l’électricité, même lorsqu’ils ne sont pas utilisés (veille). Cette électricité consommée se transforme ensuite en chaleur par effet joule, ce qui réchauffe votre logement. Même si ce phénomène est plutôt négligeable, pensez à éteindre tout appareil électrique inutile (lampes…) et à brancher vos appareils électriques sur une multiprise que vous pourrez ensuite facilement éteindre.

4) Utiliser un brumisateur.

L’eau, pour s’évaporer, a besoin de beaucoup d’énergie. C’est pour cette raison qu’on sue quand on a trop chaud, car pour s’évaporer, l’eau puise l’énergie nécessaire dans votre corps et dans l’air ambiant, ce qui refroidit votre corps (sans avoir à suer) et également la température de l’air ambiant (réaction endothermique).

5) Utilisez un ventilateur

Contrairement aux idées reçues, les ventilateurs ne refroidit pas la pièce dans laquelle il se trouve. Au contraire il a même tendance à réchauffer la pièce, car le moteur du ventilateur consomme de l’électricité qui se transforme, en raison de l’effet joule, en chaleur.

Alors pourquoi utiliser un ventilateur ? Les ventilateurs, en créant un vent artificiel, permet de diminuer la sensation de chaleur à deux titres :

a. Le vent chasse la fine pellicule d’air chaude retenue par la peau et les poils. Si l’air ambiant est inférieur à 37°C, la convection de l’air rafraichira votre peau. Si l’air ambiant est plus chaud que 37°C, cela ne changera rien à ce niveau.

b. Le vent provoqué par le ventilateur accélère l’évaporation de la sueur, ce qui vous rafraîchit.

C’est aussi pour cette raison qu’en vélo en été, on a tendance à avoir plus chaud et à davantage suer au feu rouge qu’en roulant. En réalité, la vitesse de sudation est la même que l’on roule ou pas, mais lorsqu’on roule, le vent fait s’évaporer la sueur plus rapidement, ce qui fait que la peau reste sèche et fraîche.

6) Isolez mieux votre logement

Si vous être propriétaire de votre logement et comptez rénover votre logement, n’hésitez pas à mieux l’isoler pour limiter la chaleur de votre logement en été et avoir plus chaud en hiver. Vous pouvez également penser à planter des arbres dans votre jardin, ce qui limitera la chaleur en été (ombre des arbres…)

7) Installez un climatiseur

Le  dernier moyen d’avoir moins chaud en été, c’est d’utiliser un climatiseur. De préférence, n’utilisez le climatiseur qu’en dernier recours – lorsque les moyens 1 à 6 ne sont pas suffisants. En effet, les climatiseurs sont certes confortables, mais ont de nombreux inconvénients :

– Ils coûtent cher (en électricité)

– Ils polluent : les liquides frigorigènes utilisent des gaz à effet de serre 2 000 fois plus puissant que le co2, sans compter l’énergie nécessaire à la production de l’électricité qu’ils consomment

– Les climatisations peuvent engendrer un choc thermique et provoquer un rhume. Pour cette raison, il est recommandé de limiter l’écart de température entre l’extérieur et chez vous à 8°C maximum. S’il fait 35°C dehors, mettez la clim à 27°C chez vous, pas moins.

Mais si vous avez vraiment trop chaud, voici un petit guide d’achat de climatiseurs qui s’avérera être une solution bien utile pour combattre la canicule.

Le climatiseur mural

Il présente plusieurs avantages comme une meilleure  efficacité due à son emplacement au plafond, une maison mieux isolée durant l’hiver par rapport aux climatiseurs de fenêtre et il est également moins bruyant que ces derniers. Il est plus coûteux que les modèles de fenêtre ou à roulettes, mais sa durée de vie est d’une dizaine d’années lorsqu’il est bien entretenu.

Le climatiseur de fenêtre

Il vous faudra l’encastrer dans un mur ou dans une fenêtre. Il fera l’affaire si vous voulez rafraîchir une ou deux pièces, mais n’est pas très efficace pour refroidir toutes les pièces de la maison. De plus il vous faudra penser à l’isolation au risque de devoir le laisser en marche plus longtemps et donc d’augmenter sa facture d’électricité.

Quels critères pour faire le bon choix ?

Il y a tout d’abord le prix et votre budget. 3 coûts sont à prendre en compte :

1) Le prix du climatiseur

2) Le prix de l’installation

3) La consommation en énergie.

Ne vous emballez pas trop vite voici quelques critères pour bien trancher. Il est important de connaître la puissance de l’appareil en BTU qui est l’abréviation de « British Thermal Unit » définie comme étant la quantité de chaleur pouvant être dégagée par une unité chauffante ou réfrigérante. Notez que plus la puissance sera élevée, plus la facture sera salée. Pour trouver le bon BTU dont vous avez besoin, il vous suffit de multiplier la superficie de votre pièce à refroidir par 35. Il vous faudra alors tenir compte de la superficie de la pièce, de l’orientation de votre domicile et du nombre de portes et fenêtres. Il y a aussi le taux de déshumidification qui doit être supérieur à 45% au minimum.

Dans le cas contraire, vous risquerez des démangeaisons et des irritations qui nuiront à votre bonne santé. Si vous commencez votre recherche de climatiseurs, Rona propose sur son site internet plusieurs gammes de climatiseurs déjà répartis en fonction de la superficie de votre maison et même des climatiseurs éco responsables !  Vous pourrais aussi consulter les offres de climatiseur Québec mais qui sont plus orientée haut de gamme et professionnel. Le gouvernement du Canada vous propose tout un guide pour climatiser votre maison.

Synthèse

En été, les températures  à l’intérieur de votre logement peuvent devenir inconfortables. Pour avoir moins chaud en été, il existe deux leviers à votre disposition:

1) Diminuez la température ressentie

Pour diminuer la température ressentie, vous pouvez utiliser un ventilateur, ou encore laisser les portes ouvertes entre les différentes pièces de votre logement. Cela créera des courants d’air qui vous rafraichiront (renouvellement de la pellicule d’air autour de votre peau + accélération de la vitesse de sudation)

2) Influer sur la température de l’air de votre logement

Pour avoir moins chaud, vous pouvez influer sur le température de l’air de votre logement. Pour cela, il y a deux étapes :

– Limiter l’apport de chaleur : Pour cela, éteignez les appareils électriques en veille ou allumés inutilement.

– Diminuez la température chez vous

Pour cela, pensez à aérez le matin. Vous pouvez également utilisateur un brumisateur car vous humidifier refroidit votre peau et l’air ambiant grâce à l’évaporation de l’eau qui est une réaction endothermique. Normalement les conseils ci-dessus feront l’affaire. Ainsi je vis actuellement au Vietnam où les températures sont constamment comprises entre 25°C (au plus froid de la nuit) et 35°C (au plus fort de la journée) et je n’ai pas besoin d’utiliser de climatiseur pour me sentir bien.

Malgré tout, si vous avez trop chaud, pensez à utiliser un climatiseur en limitant à 8°C maximum la température entre chez vous et dehors, pour limiter votre consommation en électricité et les chocs thermiques (s’il fait 33°C dehors, ne climatisez pas à moins de 25°C)

Cet article est désormais terminé. J’espère qu’il vous a plu et à bientôt pour de nouveaux articles sur eco-malin.com

 

 

3 Réponse à 7 moyens pour avoir moins chaud cet été

  1. Jos @ Blog chassis fenetre dit :

    Merci pour cette piqûre de rappel. On ne le dira jamais assez, il ne faut ouvrir les fenêtres l’été que si la température à l’intérieur est plus élevée que celle à l’extérieur. A moins qu’on ne veuille créer un courant d’air qui va donner une sensation de fraîcheur, même si au final, on fait rentrer l’air chaud.

    Perso, j’aère pendant la nuit, et je ferme tout au matin!

  2. martin dit :

    Bonjour Jos

    Aérer le matin et la nuit est pratique. En journée, mieux vaut utiliser un ventilateur, qui aura le même effet niveau courant d’air que d’ouvrir la fenêtre et limitera l’apport de chaleur à la seule consommation d’électricité du ventilateur…

    Sinon que penses tu de l’idée de brumiser l’intérieur de son logement, dans la mesure où la vaporisation de l’eau est extrêmement endothermique?

    A bientôt 😉

    Martin

  3. Teddy S. Carlson dit :

    Un humidificateur à dérivation Flow-Through utilise une dérivation de l’entrée ou de la reprise d’air, pour créer une pression qui amène le flux d’air à l’intérieur de l’humidificateur en le faisant passer à travers des tampons humidifiés. Ce qui a pour résultat une distribution égale d’humidité dans l’air, à la grandeur de votre maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *