Tag Archives: logement

Isolation

Pour éviter de gâcher de l’énergie, isoler, c’est quelque chose d’important. Avant de changer de chaudière ou d’acheter des panneaux solaires, mieux vaut éviter les déperditions (investir dans l’énergie renouvelable et avoir une maison mal isolée revient à payer pour chauffer (de façon écologique certes) les oiseaux. Bouchez les fuites, c’est évident et en plus ça augmente le confort et c’est très efficace. C’est la même logique qui veut que, lorsqu’on cuit quelque chose par exemple, mieux vaut mettre un couvercle en verre sur la casserole permet à la fois de voir l’état de la cuisson et de consommer jusqu’à 20% d’énergie en moins en cuisson puisque la chaleur reste. Voici quelques conseils pour améliorer l’isolation de votre logement:

A la maison, qu’est ce qu’on peut faire ? Partie 1

L’écologie, c’est l’affaire de tous. Les petits ruisseaux font les grandes rivières, et agir à votre niveau, c’est agir pour l’environnement et augmenter votre pouvoir d’achat, en diminuant vos factures d’eau, d’électricité, de gaz… Pour agir à la maison pour diminuer votre empreinte sur l’environnement, il y a de nombreuses possibilités. En voici quelques unes.

Bien isoler votre logement

Bien isoler votre logement vous permet à la fois d’améliorer votre confort tout en faisant un geste pour la nature et pour son portefeuille. En effet, une maison de 80m² ancienne (300 Kw/h par m² et par an) vous coûtera chaque année (selon les prix de lefioul.com), 1 700€ si vous vous chauffez au gaz, 2 500€ si vous vous chauffez au fioul et 3 100€ si vous vous chauffez à l’électrique. Dans cet article nous verrons comment bien isoler votre logement pour moins diminuer votre facture d’énergie.

Isolation de votre logement

Bien isoler sa maison vous permet à la fois d’améliorer votre confort tout en faisant un geste pour la nature et pour son portefeuille : en effet, une fois les travaux d’isolation achevés, votre facture énergétique diminuera, et donc les émissions polluantes. Pour inciter les consommateurs à mieux isoler leur logement, dont nombre sont de véritables passoires énergétiques (des logements consomment plus de 300 Kwh/m²/an contre un objectif à terme de 50 puis 0 Kwh/m²/an), des aides spécifiques sont consacrées aux travaux d’isolation comme nous allons le voir au cours de cet article.

Chaudière à condensation

Une chaudière à condensation est une chaudière qui tire profit de la chaleur latente de la vapeur d’eau contenue dans les gaz d’échappement, puis condense cette vapeur avant de la rejeter sous forme liquide. Le but de la chaudière à condensation est d’obtenir un rendement de 15 à 20% supérieur à celui d’une chaudière standard. Cela signifie pour qui dépense 2.000€ par an en chauffage des économies de l’ordre de 270 à 330€ par an…

Bâtiment à basse consommation

Un bâtiment dit à « basse consommation » est un bâtiment consommant moins de 50 Kwh/m2/an en énergie primaire pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire, la ventilation, l’éclairage et le rafraîchissement. Ce type de bâtiment peut bénéficier du label BBC (Bâtiment Basse Consommation) délivré par un organisme de certification. Les bâtiments basse consommation constituent un progrès indéniable, quand on sait que les bâtiments construits dans les années 1970-1980 consomment autour de 250 à 400 Kwh/m²/an, soit 5 à 8 fois plus que les bâtiments à basse consommation. Ce serait même dans le bâtiment que se trouvent les plus gros gisements d’économie d’énergie en France. Voici quelques exemples de bâtiments à basse consommation en France

L’importance d’aérer sa maison

Il est vital d’aérer sa maison, pour éliminer l’air vicié – par le co2 issu de la respiration, les mauvaises odeurs, les éléments volatiles émis par les produits chimiques contenus dans la peinture, les meubles, … Mais aérer, surtout en hiver, refroidit beaucoup les pièces. Comment concilier qualité de l’air, confort, et écologie ? C’est ce que nous allons voir dans cet article