Tag Archives: environnement

Programme ecoplus

Le réchauffement climatique nous change tous. On peut pourtant tous agir à notre niveau comme le montre cette très belle histoire d’étoiles de mer…  Pour vous aider à changer à votre niveau, j’ai créé un programme, Eco+. Les programmes Eco+ sont 3 programmes (-30%, -60% et -90%) qui correspondent à 3 niveaux d’implication écologiques, qui visent à augmenter votre pouvoir d’achat et à limiter votre empreinte écologique, tout en préservant votre santé et votre bien-être au passage. Ils visent à vous montrer comment en changeant des petits gestes de notre quotidien (eco-conduite, covoiturage, habitudes alimentaires…), on peut agir significativement pour l’environnement… et pour votre pouvoir d’achat

Comment préserver l’eau?

Imaginez que la totalité de l’eau présente sur Terre soit représentée par une baignoire remplie d’eau (200 litres). L’eau douce ne représente que 6 litres de cette eau. Sur cette eau, 4 est faite de glace (Arctique, Antarctique…), et sur les deux litres restant, à peine 1 est utilisable. Enfin, quand des régions profitent de ce litre, d’autres, arides, doivent se contenter de quelques gouttes… Voici résumé à la maison le défi de l’eau. Préservons l’eau pour nous et la planète, et faisons des économies sous tous les sens du terme.

La mise en œuvre conjointe

Le protocole de Kyôto est un protocole visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Sa mise en oeuvre est facilitée par la mise en pratique de différents mécanismes – mécanisme de développement propre (MDP), mécanisme de flexibilité, mais également la mise en oeuvre conjointe

Mécanismes de flexibilité – Protocole de Kyôto

Le protocole de Kyoto était un protocole visant à réduire les émissions de co2 de 5,5% en 2012 par rapport au niveau de 1990. Cet objectif semble peu ambitieux mais l’est réellement car historiquement les émissions de co2 augmentent rapidement, donc une baisse de 5,5% implique un effort important… Cet objectif a globalement échoué, en raison notamment des pays émergents dont les émissions de co2 ont explosé, et du manque d’effort des pays les plus riches à faire leur part du travail, en savoir plus ici et  même si les émissions de co2 semblent désormais baisser dans les pays développés.

Le mécanisme des permis négociables

A développer

Le protocole de Kyoto est un protocole visant à réduire les émissions de CO2 au niveau mondial. Son concept repose sur le mécanisme des permis négociable. Grosso modo, chaque pays dispose d’un quota d’émissions de CO2, et les pays vertueux, polluant moins que prévu, peuvent revendre leurs droits aux pays moins vertueux. Le principe peut choquer (gagner de l’argent en vendant le droit de polluer) mais est très sain. Reposant sur l’esprit capitaliste, le mécanisme des permis négociable est un système de marché de permis d’émission, qui permet aux pays plus vertueux de vendre des émissions aux pays moins vertueux. Le but est double :

La planète est belle, préservons la

La planète est belle. La planète est notre unique lieu où l’on puisse vivre, l’unique lieu où peuvent habiter les humains en dépit de tous les progrès scientifiques. Elle abrite la vie depuis plus de 500 millions d’années. Elle a été témoin de civilisations grandioses, de la civilisation Egyptienne en passant par les mayas, les Mongols… Elle a été la terre où on s’est battu pour la liberté, de la démocratie Athénienne à Martin Luther King et la chute du Mur De Berlin. Elle est le lieu de millions d’especes animales, de paysages grandioses à couper le souffle… Et alors que la moitié des humains vivent avec moins de 2 dollars par jour, qui somme nous, nous occidentaux, à dire que l’écologie est un luxe qui coûte trop cher, quand nous risquons de tout remettre en cause ? As-t-ton le droit de tout remettre en cause ? D’offrir un monde dévasté à la fillette que vous pourrez voir à la fin de ce diaporama ?

La bataille de Tchernobyl

Le nucléaire est souvent présenté en France comme une énergie propre ou durable. Ceci est entièrement faux: certes, le nucléaire ne rejette pas de co2 en dehors de la construction/déconstruction des centrales et le transport des combustibles fissibles. Mais les réserves d’uranium sont limitées, et certains isotopes seront radioactifs pendant des millions d’années, et personne n’a de solutions durables à part les enfouir (Bure…), les balancer dans la mer ou les exporter en Sibérie…

Home, le film

« Home est un film documentaire sorti en 2009, écrit et réalisé par Yann Arthus-Bertrand et produit par Luc Besson. Ce film de 90 minutes dans sa version courte (TV, DVD et internet) et de 120 minutes dans sa version longue (cinéma) sur le lien qui unit l’homme à la Terre a eu la particularité d’être diffusé gratuitement2 sur Internet en français, anglais, espagnol et allemand. Conçu comme un carnet de voyages, il est constitué uniquement d’images aériennes »* Voici pour vous les vidéos du film Home, publiée gratuitement sur Eco-Malin.com

Economiser du carburant, c’est facile

Economiser du carburant en covoiturant, se servant des transports en commun est bien, mais dans la pratique, vous trouvez cela difficile ? Vous êtes obligé de vous servir de votre voiture, vous n’avez pas le choix ? Je vais vous montrer à travers d’un petit exemple qu’il est facile d’économiser du carburant, très facile même, à travers comme exemple mes 2 semaines de transport les plus importantes de l’année.

Les conseils/audit d’Eco-Malin

Que vous soyez sensibilisés à l’environnement, ou que vous ayez des problèmes de pouvoir d’achat dans le contexte actuel de baisse du pouvoir d’achat, toutes les raisons sont bonnes pour avoir un comportement plus écologique, et plus économique. Le problème, c’est que si la plupart d’entre vous êtes conscients du défi environnemental, peu d’entre vous agissent concrètement, à cause des mauvaises habitudes ou d’une croyance largement admise que l’on ne peux rien changer à titre individuel. Eco-Malin vous propose d’analyser en détail votre mode de vie et d’en faire une analyse afin d’améliorer votre comportement vers un comportement plus écologique, avec moins de gaspillage, et donc plus économique.