Repenser la consommation

La société actuelle (occidentale) a faire bénéficier une grande partie de l’humanité de progrès des progrès sans précédent : dans les pays riches, mais également dans les pays pauvres. L’espérance de vie dans des pays tels que l’Inde sont passés de 30-40 ans il y a un siècle à 60 ans actuellement, de 50 à 80 ans en France… Même en Afrique Subsaharienne, le niveau de vie augmente malgré tout.

esperance-de-vie-dans-le-monde

 

Dans les pays développés, notre qualité de vie est inouïe grâce à la consommation : possibilité de transport rapide, nourriture variée et abondante, offre de loisirs, santé… Mais tout cela a été permis grâce à une énergie abondante et bon marché. On se rend compte aujourd’hui que cette énergie se raréfie, et nous devons repenser notre société pour la rendre durable.

Consommer en citoyen

Produire un objet nécessite des matières premières, du travail de la part des ouvriers et des différents intermédiaires, et des hydrocarbures pour le transport essentiellement routier de marchandises. Si certains biens sont indispensables, un certain nombre d’objets sont des produits de statuts sociaux, par forcément utiles pour eux-mêmes, mais pour l’image qu’ils renvoient de leur propriétaire : grosses berlines comme signe d’opulence, mini-pc…

Essayez de revoir votre consommation, en vous demandant si l’objet acheté vous sera utile et vous rendra plus heureux ou non. Si oui, demandez-vous si vous ne pouvez pas vous le procurer sans l’acheter : prêt, location, … Si non, achetez le bien mais achetez le bien le plus social (le plus écologique, un bien non-fabriqué par des enfants asiatiques…) et le plus durable possible.

Enfin, lorsque l’objet devient inutile pour vous, plutôt que de le jeter : vous pouvez:
> Le revendre d’occasion : eBay, Brocantes…
> Le donner à une association, à des pauvres
> Le recycler soi-même : récupérer les amplis et l’imprimante d’un vieux pc, récupérer un disque dur… Transformer un vieux t-shirt en chiffons. Récupérer les branches d’arbres par terre dans votre jardin pour vous en servir dans votre cheminée… Composter vos déchets organiques… Lecture complémentaire:  Comment devenir écolo
> L’emmener au magasin pour être recyclé, ou au centre de tri
> Le stocker chez vous
> Ou en dernier recours, le mettre à la poubelle.

Être plutôt qu’avoir

Enfin, essayez de ne pas vivre pour consommer, mais savourez le plaisir de voir un sourire d’une jolie femme ou d’un enfant, le bruit des oiseaux ou du vent, le plaisir de se promener… Consommer pour vivre, oui, mais ne vivez pas pour consommer… Telle est la devise du site et des personnes souhaitant promouvoir le développement durable. A la fin de votre vie, je pense que serez fier de votre femme/enfants/amis/expérience de vie (voyages, art…) que vous avez pu réaliser, et tout le reste (épargne, iPhone, maison…) prendra bien moins d’importance à vos yeux… A méditer.

Cet article est désormais terminé. J’espère qu’il vous a plu et bonne journée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *