Potentiel hydroliennes

Les hydroliennes sont grosso modo une sorte d’éolienne sous-marine, dont les pales sont mues non pas par le vent (au contraire des éoliennes classiques) mais par les courants marins. Le potentiel européen de l’énergie hydrolienne est, selon plusieurs études menées il y a quelques années axées sur ce projet d’envergure mondiale, à environ 12,5 GW (l’équivalent de 10 à 12 réacteurs nucléaires) qui pourraient produire 48 TWh annuels. La France, selon EDF, disposerait du deuxième potentiel Européen, soit 3 Gw. Découvrez plus d’informations dans cet article sur cette source d’énergie prometteuse.

Les hydroliennes: une source d’énergie d’avenir

D’après EDF, la France posséderait la deuxième ressource européenne, soit 20 % du potentiel européen, correspondant à 10 TWh pour 3 GW « installables », répartis entre la Bretagne et le Cotentin.

Les courants marins pourraient être exploitables partout dans le monde, les courants de marée sont privilégiés par rapports aux courants généraux comme le Gulf Stream, en raison d’une vitesse de l’eau plus importante (parfois supérieure à 5 m/s contre 2,5 au maximum pour le gulf stream), soit un potentiel énergétique 8 fois plus fort (Car selon

Puissance hydrolienne = 0,5 * masse volumique * surface * vitesse au cube

l’énergie croit au cube de la vitesse). En outre, les courants de marées apparaissent près des côtes dans des zones de faible profondeur, ce qui en facilite l’exploitation. En outre, ils sont facilement prévisibles, le calendrier des marées étant connu de longue date, ce qui facilite la gestion du réseau électrique.

Hydroliennes, vue d’artiste

Pour en savoir plus: Hydroliennes

Cet article est désormais terminé. J’espère qu’il vous a plu, et je vous souhaite une agréable visite sur eco-malin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *