Le planeur, sport écologique

En attendant que les avions solaires ne se généralisent, vous pouvez déjà réaliser le rêve d’Icare avec un planeur. Un planeur est un engin volant dépourvu de moteur. Le planeur est tracté par un avion en altitude et peut ensuite planer, et éventuellement se servir des courants ascendants, comme les oiseaux, pour reprendre de l’altitude sans utiliser de pétrole. Ce sport n’est donc pas complètement neutre en co2 (ne serait-ce qu’en raison du tractage initial du planeur par un petit avion traditionnel) mais l’est beaucoup plus que l’utilisation d’ULM ou de petit avion de tourisme. Pratique si vous voulez assouvir votre envie d’aéronautique en limitant votre impact sur l’environnement.

Principe de fonctionnement des planeurs

L’une des caractéristiques principale du planeur est sa finesse qui se traduit, en pratique, par la capacité de parcourir une grande distance en perdant un minimum d’altitude (45 à 60 kilomètres horizontaux pour 1 kilomètre vertical, contre 20 pour l’oiseau le plus performant, l’albatros). Un planeur peut parcourir jusque 220 km à l’horizontale, plus s’il trouve des courants ascendants. Un planeur peut atteindre jusque 100 km/h.

Le planeur est par nature 100% écologique, l’avion remorqueur un peu moins mais 7 minutes de vol remorqué suffisent à donner l’impulsion au planeur pour réaliser ces grands vols soit 2 litres de carburant (l’équivalent de 15 kilomètres en voiture). Ce qui fait du planeur un sport plus écologique qu’aller à la campagne depuis le centre de Paris en voiture… Certes, cela implique un peu de kérosène, mais c’est bien mieux que l’ULM, qui est moins écologique que le planeur dans la mesure où ce dernier ne vole que grâce à la présence d’un moteur et dont la puissance est de l’ordre de celle d’une voiture (autour de 60 kW).

Combien ça coûte?

La pratique du planeur est coûteuse sur le court terme lors de l’apprentissage de la discipline, mais s’avère économique sur le long terme. Ainsi, selon le site Internet Alexnet passion, le remorquage du planeur est généralement facturé 18€, puis 18€ de l’heure pour la location du planeur, soit un prix bien moins cher que l’ULM (50-150€/heure) ou un avion (100 à 200€), et permet avec peu de moyens de faire beaucoup de vols.

Atterissage planneur ASW20

Cet article est désormais terminé. J’espère qu’il vous a plu et bonne visite sur Eco-Malin.com

 

 

Ressources

Voir aussi le site Surmarocaero, Planeur, by Wikipedia

Crédits photos: Wikipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *