Optimiser ses trajets

Le transport est l’une des principales source de pollution en France.  Artificialisation des sols, étalement urbain, consommation de carburants (et donc émissions de co2), le secteur des transports génère de nombreuses nuisances, et coûte de plus en plus cher avec le renchérissement du pétrole. Afin de vous aider à polluer moins et à faire des économies d’énergie (et d’argent), je vous invite à lire le guide suivant sur comment diminuer votre empreinte écologique lors de vos transports.

Plan de l’article

Comment optimiser ses trajets pour polluer moins?

Voici plein de petits conseils pour limiter l’empreinte écologique et économique du transport. Bonne lecture.

Trajets <= 1 km

Evitez de prendre la voiture pour les trajets de courte durée. En effet, pour un trajet de 1 km en milieu urbain, il vous faut 10 à 12 minutes à pied, contre 4 à 5 minutes en voiture plus le temps de se garer, ce qui ne s’avère finalement pas forcément économe en temps, en argent et en pollution.

Trajets entre 1 et 2 km

Pour des trajets un peu plus longs – entre 1 et 2 kilomètres – le vélo sera un alternative intéressante. Rouler en vélo permet de faire une vitesse moyenne de 13 km/h en roulant très calmement contre 17 à 20 pour une voiture, mais ne nécessite pas de perdre du temps à trouver une place, ni de la payer. C’est donc plus rapide, et plus économique. Le vélo vous permettra en outre de faire un peu d’exercice physique.

Trajets > 2 km en milieu urbain

Bus, tramway seront efficaces et économes en milieu urbain, notamment aux heures de pointe. Pour environ 1 euros selon les villes, vous pourrez circuler aisémment en milieu urbain grâce aux couloirs de bus, de tramway, sans avoir à payer une fortune le parking de votre véhicule. Dans nombre de villes de province, vous pourrez vous abonner pour une trentaine d’euros pour accéder à volontés aux transports en commun. A comparer avec un coût journalier de 4,5€, soit 90€/mois + le parking pour celui qui effectue chaque jour 15 km en voiture, A/R, pour son travail.

Trajets > 2 km en milieu rural

Pour des trajets en campagne, n’hésitez pas à utiliser des bus, qui coutent bien moins chers et sont en moyenne 3 fois moins polluant qu’une voiture par passager.

50 km en milieu rural

Enfin, pour les trajets supérieurs à 50 km, en milieu rural, essayez de préférer le train, à la voiture. Le train polluera moins, est plus rapide que la voiture et plus agréable à prendre – vous pourrez vous y reposer, et même dormir, au contraire de la voiture.

Etude de cas

Un Nancéen, M. Lorrain veut se rendre à Paris. Il se demande s’il va prendre sa voiture ou le TGV Est. Il regarde les tarifs du TGV Est et voit environ 55 euros en seconde classe pour un aller simple au tarif plein. Il se dit que cela lui coûtera moins cher de prendre sa voiture. A-t-il raison ?

Par train, M.Lorrain va passer 1h30 de transport et 55€ pour le transport. Il sera dans un endroit confortable où il pourra travailler ou dormir, ne polluera que peu puisque le TGV fonctionne à l’électricité, majoritairement d’origine nucléaire en France, et sera sûr d’être en vie à Paris.

En voiture, il devra effectuer 320 kilomètres, soit pour une voiture à 7l/100 et 1,20€/l, une dépense en carburants de 26,88€.

M. Lorrain devra également débourser 3,00€ en péages environ, sur son trajet. Il devra également amortir son véhicule qui s’usera. Si M.Lorrain a acheté sa voiture neuve 12 000€ et qu’il compte rouler avec 200 000 km, cela représente un amortissement de 19,20€ sur le trajet.

Supposons également que, tous les 25 000 km, vous devez faire entretenir votre voiture pour un coût moyen de 500€. Répartis sur 320 km, cela vous fera un coût de 6,40€.

Enfin, si vous payer 400€ d’assurance par an et que vous roulez 16 000 km par en en moyenne, cela fera pour 320 km de trajet 8,00€. Enfin, rajoutons 2,00€ pour les frais diverses engendré par la voiture : vérification de la pression des pneus, nettoyage du véhicule, café sur une aire d’autoroute…

Alors que vous pensiez ne devoir payer que 29,88€ pour le trajet – carburant et pégae – il vous en coûtera en réalité 65,48€ . Et, si vous voulez assumer votre voiture et assumer son co2, il vous en coûtera 3 à 4 € supplémentaire.

Prendre le train vous fera économiser 10€, pollution, votre temps également, et votre vie, la train étant bien plus sûr que la voiture. Ce n’est qu’à partir de 2 à 4 personnes, selon les réductions éventuelles possibles en train, que la voiture se révèle plus économique, même si elle demeure inconfortable, mortelle, bruyante, sale et polluante.

Trajets > 200 km en milieu rural

Des compagnies de bus telles que Eurolines proposent des tarifs dès 23 euros l’aller entre Paris et Berlin, ou 40 euros l’aller et retour entre Nancy et Bruxelles, soit 0,06e/km, contre 0,17e/km. 3 fois moins cher, 3 fois moins polluant également.

Trajets > 500 km en milieu rural

Pour des trajets plus longs, n’hésitez pas à prendre le bateau si vous pouvez, mode de transport lent mais peu polluant. Par exemple si vous allez en corse, préférez le bateau à l’avion. N’hésitez pas à utiliser l’avion si vous êtes seul, car l’avion très légèrement moins polluant que la voiture pour une personne seule, et plus rapide, plus sûr, moins cher grâce notamment aux compagnies low-costs. Ainsi, vous pouvez trouver des billets dès 10€ sur les compagnies low-costs telles que EasyJet, RyanAir, …

Cet article est désormais terminé. J’espère qu’il vous a intéressé, n’hésitez pas à poster votre commentaire pour me donner votre avis sur comment polluer moins dans vos transports, et bonne visite sur eco-malin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *