ISO 14 001

La norme ISO 14001 est la plus utilisée des normes de la série des normes ISO 14000 qui concernent le management environnemental. Une organisation (entreprise, association, collectivité publique…) peut faire certifier son système de management environnemental suivant cette norme par des organismes tierce partie accrédités par le Comité français d’accréditation (COFRAC).

Iso 14 001 et développement durable

La contribution des normes est très souvent imperceptible dans notre quotidien mais c’est lorsque celles-ci font défaut que l’on se rend compte de leur importance : fiabilité du produit, dangerosité, impacts environnementaux que peuvent avoir nos activités…

La norme ISO 14001, véritable référentiel de base pour la certification, représente 18 exigences réparties en 6 chapitres :
1. Les exigences générales (intentions de l’établissement en termes d’environnement).
2. La politique environnementale (objectifs de l’entreprise).
3. La planification.
4. La mise en œuvre (réalisation des actions planifiées pour satisfaire à la politique environnementale)
5. Les contrôles et les actions correctives* (surveillance de la fonctionnalité du système de management environnemental)
6. La revue de direction.

La norme ISO 14 0001 s’intéresse donc au processus, et il n’y a pas d’exigences absolues en matière de performance environnementale, mais certifie l’engagement dans la politique de la direction, la recherche de conformité aux réglementations, le principe d’amélioration continue (faire le maximum pour faire mieux chaque année)… La certification se déroule par cycle de 3 ans, la première année, le système est audité complètement (2 à 3 jours), chacune des 2 années suivantes il y a simplement lieu un audit de suivi. En cas de non-conformité majeure, l’entreprise doit résoudre le problème pour que le système puisse ensuite être certifié.

Avantages de la démarche

La certification ISO 14 001 présente plusieurs avantages. En maîtrisant les questions environnementales vis-à-vis de la réglementation dans son fonctionnement, l’entité donne une meilleure maîtrise financière de cette problématique et peut également communiquer en interne ou en externe, le fait de suivre une démarche ISO 14001 étant bien perçu par les organismes chargés des questions environnementales par exemple.

Critiques de la démarche

L’ISO 14 001 ne mentionne aucune obligation de développement durable. Une entreprise peut très bien polluer ou ne pas respecter les réglementations environnementales et avoir ISO 14 001, dans la mesure où elle a fait le nécessaire pour tenter d’atteindre les objectifs qu’elle s’est elle-même fixés. De même, la norme démontre également l’engagement d’un progrès continu, sans obligation de performance.

Cet article est désormais terminé. J’espère qu’il vous a intéressé, et bonne visite sur eco-malin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *