Les entreprises qui se mettent au vert

Les émissions de CO2 ne cessent d’augmenter dans le monde, ce qui fait que certaines écologistes pessimistes craignent le pire pour les prochaines décennies. Mais par expérience, je sais que dans la vie tout est affaire de juste milieu.  La demande en énergie augmentant et les ressources en énergie diminuant, le coût de l’énergie est appelé à augmenter durablement (loi de l’offre et de la demande), rendant les énergies renouvelables et les solutions d’énergies de plus en plus compétitives. Alors qu’il y a quelques années, l’écologie était encore un sujet de réflexion des seuls utopistes, elle est devenu un business à part entière. En Allemagne, 333 000 emplois ont déjà été créés dans le renouvelable (source). Aux Etats-Unis, Tesla Motors révolutionne l’industrie automobile en proposant des véhicules électriques aussi puissant que des Ferrari, ne consommant pas une goutte de pétrole et pouvant rouler près de 600 km entre deux recharges. En Chine, les scooters électriques sont omniprésents.

Un nombre croissant d’entreprises développent des projets écologique et durables dans le souci de préserver l’environnement et de contribuer au développement durable. C’est assez logique. A coût égal, un produit écologique fait vendre (argument marketing) et moins un produit consomme d’énergie, plus ses coûts de fabrication sont bas. C’est le cas de Hertz, le géant de la location auto, et de bien d’autres grandes et petites entreprises.

Hertz déploie un nouveau système de lavage écologique

Hertz fait partie des entreprises qui ont décidé de se mettre au vert. Le géant de la location auto a ainsi mis au point un nouveau système de lavage à sec pour les voitures, qui permettra d’économiser des millions de litres d’eau chaque année. Hertz utilise un système propriétaire, biodégradable qui a été développé par Green Team Partners. Avec 170 à 226 grammes de cette solution on peut laver une voiture en 8 minutes.
Ce nouveau système de lavage auto écologique a déjà été déployé dans 220 points de location aux Etats-Unis et devrait être étendu à 3700 agences européennes en 2014.

Hertz propose la location de voiture électrique plus respectueuse de l’environnement

Hertz s’inscrit également dans la démarche écologique en proposant des véhicules électriques à la location. Vous retrouverez ainsi dans les agences Hertz la Nissan LEAF, la première berline compacte 100% électrique produite à grande échelle. Parfaite pour s’échapper pour une escapade zéro émission, ou encore pour essayer la conduite électrique et les dernières technologies de pointe, la Nissan LEAF a d’abord été lancée dans les agences de Paris, Nice et Monaco avec la garantie du modèle à la réservation. Cette voiture électrique économique et très agréable à conduire, avec sa boîte automatique, se prête à tous les trajets. Elle est très pratique (familiale 5 places, 175 km d’autonomie et GPS intégré), et est très avantageuse à la location car on n’a pas besoin de faire le plein avant de la rendre.

nissan-leaf

  Nissan Leaf, @Tennen-Gas

D’autres entreprises qui se sont mis au vert

Consciente de son rôle essentiel dans le développement des produits verts, la grande distribution dans son ensemble s’est engagée dans des démarches pro-environnementales. Coop en Suède, ou Migros en Suisse, sont de bons exemples à suivre. Les deux enseignes ont réussi à fidéliser leur clientèle et asseoir leur crédibilité et leur différence dans ce secteur fortement concurrentiel, en misant sur un assortiment important de produits éthiques ou verts et sur des campagnes drôles et percutantes.

 

Le géant américain Wal-Mart s’est également rallié au concept « vert » en s’engageant à développer les produits bios, à réduire les émissions de CO2, les déchets et les packagings.

En France, Monoprix, l’un des pionniers du vert, s’est lancé dans la démarche écologique dès les années 90 et propose aujourd’hui environ 500 références de produits de “développement durable” (en savoir plus sur ce programme). Leclerc et Carrefour n’ont pas tardé à suivre eux-aussi avec des campagnes choc sur la réduction des sacs de caisse pour le premier et la nécessité du “mieux consommer” pour le second. Les grandes enseignes n’hésitent plus à mettre au cœur de leur stratégie verte des marques distributeurs, telles que Monoprix vert, Carrefour Agir ou encore Auchan bio.

Cet article est désormais terminé. Qu’en avez-vous pensé? Pensez-vous que les entreprises font assez pour l’environnement ou pas assez? J’attends vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *