Le Solar Wall

En France, lorsqu’on parle des enjeux du réchauffement climatique, des enjeux de l’énergie, on a toujours tendance à pointer du doigt les méchantes voitures et les méchants automobilistes qui polluent. Alors, bien sûr les voitures polluent et consomment des énergies fossiles et la pollution cause des problèmes de santé, pire la demande en transport continue d’augmenter année après année, mais il faut savoir que le secteur du transport n’est pas le secteur qui consomme le plus d’énergie en France.

Le secteur qui pollue le plus et qui consomme le plus d’énergie en France n’est pas le transport, mais le bâtiment. Pas loin de 40 %, de l’énergie consommée en France l’est dans les bâtiments et les deux tiers de cette énergie sont utilisés pour le chauffage des bâtiments. Cela signifie que pas loin de 30 % de l’énergie en France est utilisée pour chauffer les bâtiments.

Si l’on veut diminuer notre consommation d’énergie, réduire le déficit de la balance extérieure et lutter contre le réchauffement climatique tout en respectant nos engagements de diminuer de20% d’ici 2020 nos émissions de CO2, le meilleur moyen reste de consommer moins d’énergie pour se chauffer.

 

Le Solar Wall

 

Excellente nouvelle, si les économies d’énergie sont assez difficiles et lentes à réaliser pour les voitures, pour le bâtiment, les économies d’économies sont énormes. Les bâtiments construits récemment consomment 4 fois moins d’énergie que ceux qui ont été construits dans les années 70. Le seul problème,  c’est que les bâtiments durent longtemps et en moyenne il y a à peu près 1 % de renouvellement des bâtiments. Entre les nouveaux logements qui se construisent et les autres qui seront détruits, il faudra attendre en moyenne plus de 100 ans avant qu’il y ait un renouvellement des logements. Ce qui fait que même si les nouveaux logements qui sont construits actuellement sont assez écologiques et sobres en énergie, la consommation due aux chauffages des bâtiments français reste élevée à cause des vieux bâtiments.

Pour faire face à ce problème, ArcelorMittal a inventé un système assez innovant qui s’appelle le Solar Wall.

En quoi ça consiste ?

 

Le concept est très simple, ça consiste à poser des plaques de métal à l’extérieur des bâtiments. Les plaques de métal sont percées par des petits trous à l’intérieur, ce qui fait qu’avant de rentrer dans le bâtiment, l’air va être chauffé par la plaque de métal qui aura au préalable chauffé à blanc. Ainsi, lorsqu’on ventile l’air, l’air extérieur qui arrive dans le bâtiment aura déjà été préchauffé par les plaques de métal d’ArcelorMittal.

Selon le groupe industriel, le Solar Wall permettrait de réduire les consommations de chauffage de bâtiment jusqu’à 50 %. C’est une technologie assez simple, car il n’y a pas besoin de maintenance spécifique et durable, car la durée de vie annoncée est de 30 ans. Il convient néanmoins de noter que le Solar Wall consomme du métal alors que ce matériau n’est pas forcément disponible en quantité illimitée.

Et vous, qu’est-ce que vous pensez du Solar Wall ? Est-ce que vous pensez que ça va aider à lutter contre le réchauffement climatique ou est-ce que vous pensez que ça consiste tout simplement à faire du Greenwashing? J’attends vos réactions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *