Le covoiturage : un avantage financier insoupçonné

Les adeptes d’un transport plus vert vantent les mérites du covoiturage depuis bon nombre d’années déjà. Il est vrai que les avantages de cette pratique sont nombreux : diminution du trafic urbain et interurbain, réduction de l’émission de gaz à effet de serre causés par le transport automobile, diminution du stress relié au transport pour le conducteur autant que pour les passagers, économie sur les frais de carburant… Mais le covoiturage comporte un autre avantage financier pour le conducteur : la réduction de la prime d’assurance automobile. En effet, un bas kilométrage peut vous permettre de réaliser d’importantes économies sur votre assurance. Le point sur cette façon insoupçonnée d’économiser.

Assurance moins dispendieuse : pourquoi ?

L’assurance est un domaine complexe, régi par plusieurs principes et données différents, qu’il serait bien ardu de résumer en quelques lignes ! Mais un principe général s’applique à toutes les politiques d’assurance : le montant de la prime se calcule selon l’importance des risques qui sont courus. En d’autres mots : moins vous courrez de risques, plus vous économisez !

Supposons, donc, que quelqu’un décide d’utiliser sa voiture un seul jour par semaine pour se rendre au travail, et que, les autres jours, il se rende au travail dans la voiture de collègues. En conduisant moins sa voiture, il est moins exposé au risque d’être impliqué dans un accident. Le montant de sa prime d’assurance sera donc moins élevé !

S’assurer de bénéficier de la réduction

Pour être bien certain que vous bénéficierez du rabais considérable que le covoiturage entraînera sur votre prime d’assurance, assurez-vous d’informer votre assureur de la situation. Dites-lui votre intention de n’utiliser votre voiture qu’occasionnellement pour vous rendre au travail. N’hésitez pas à effectuer de petits calculs pour lui illustrer clairement le kilométrage que vous épargnerez grâce à cette initiative.

D’autres astuces pour réduire le coût de votre prime d’assurance

Pour réduire au maximum votre prime d’assurance automobile, vous pouvez également choisir d’assurer votre domicile et votre véhicule auprès du même assureur : vous pourriez bénéficier d’une réduction importante. Equiper votre voiture d’un système d’alarme ou de gadgets anti-vol peut aussi s’avérer efficace. Finalement, optez pour une franchise plus élevée (la franchise est le montant que vous devez débourser de votre poche dans le cas d’une réclamation) : votre prime diminuera, et, de plus, vous y penserez à deux fois avant de faire une réclamation auprès de votre assureur pour des dommages mineurs ! Car plus vous effectuez de réclamations, plus votre assurance sera coûteuse.

2 Réponse à Le covoiturage : un avantage financier insoupçonné

  1. Marie-Ange dit :

    Je suis en train de voir avec ma collègue pour mettre en place un covoiturage et on se posait justement la question des assurances. Je n’avais pas pensé au kilométrage, c’est une bonne astuce. Mais j’ai lu aussi qu’il y a tout un tas de choses à vérifier avec son assureur, par exemple les franchises etc. : http://www.acommeassure.com/actualites/-/blogs/covoiturage-comment-etes-vous-assure-0103
    donc au final il faut voir avec son assurance, ce n’est peut-être pas si avantageux que ça.

  2. martin dit :

    Bonne initiative 😉

    Je ne vois pas en quoi le covoiturage est moins avantageux que de prendre deux voitures séparées, ne serait-ce qu’en raison de la mutualisation des moyens de transport (économies d’échelle). Je pense donc que cela reste très intéressant de covoiturer avec votre collègue

    Martin

Répondre à martin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *