Réduire votre consommation et votre facture de chauffage

Le chauffage est à l’origine, en France, de 20% des émissions de gaz à effet de serre, soit bien plus que la voiture – 12%. Comment faire pour limiter, autant que possible, vos émissions de gaz à effet de serre par les appareils de chauffage ? C’est ce que nous allons voir maintenant au cours de cet article

Isolation de votre logement

Calculez gratuitement vos économies d’énergie en isolant mieux votre logement

 

Plan de l’article

 

Entretien de votre chaudière.

Bien entretenir votre chaudière (électrique, gaz…) permettra de diminuer sensiblement votre consommation d’énergie si votre chaudière est bien entretenue (= 1 visite du chauffagiste par an au minimum) et limitera les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, qui tue plusieurs centaines de personnes tous les ans en France. Gain : Financier et Sanitaire

En effet, un contrat d’entretien, c’est une chaudière durant 2 à 3 fois plus longtemps, tombant 5 fois moins souvent en panne, et économisant 8 à 12 % de combustibles, pour un coût modique : dès 100 euros… tout en évitant de faire partie des centaines de morts intoxiqués chaque année en France par le monoxyde de carbone.

Limitez le chauffage aux pièces de vie

Ne chauffez que peu les pièces rarement utilisées. A quoi bon chauffer une pièce qui ne sert qu’une fois par an ? Chauffez la seulement lorsqu’elle sera utilisée.

Limitez le chauffage inutile

Si vous partez en week-end, diminuez le chauffage de chez vous entre 10 et 15 degrés. Vous partez une semaine ou plus ? Laissez votre chauffage en hors-gel, c’est toujours ça d’économisé.

Chauffez moins votre maison.

1°C de moins = 7% d’énergie en moins. Chauffer moins consomme moins d’énergie, donc vous fais économiser de l’argent, pollue moins, et vous maintient en meilleure santé. Des lors, chauffez votre logement entre 16 et 19°C plutôt que les 20 à 22°C standard.

Anecdote : Ainsi, bien que je ne paie pas le chauffage qui est inclus dans mes charges, et étant toujours en T-shirt chez moi, je ne chauffe qu’à 17-18 degrés mon logement. C’est facile, vous voyez ?

En effet, si vous chauffez à 17°C au lieu de 20°C, votre corps consommera plus de calories pour se maintenir à 37°C ce qui augmentera votre consommation énergétique et vous aidera à conserver votre ligne. Si vous avez vraiment trop froid, mettez un pull.

NB : Ne descendez toutefois pas votre chauffage en dessous de 15°C, surtout si vous avez des enfants en bas-âge.

 

Ayez recours au chauffage d’appoint

Ne chauffez qu’à une température plancher votre logement (disons 16°C). Si vous avez trop froid, utilisez un convecteur d’appoint qui chauffera une pièce en particulier. Mieux vaut chauffer une pièce à 20°C et les autres à 16°C que de tout chauffer à 18°C…

Crééz des flux de chaleur

Si une pièce est trop chaude et l’autre trop froide, n’ouvrez pas une fenêtre pour la première pièce ni la chauffage pour la seconde, ouvrez simplement la porte que la chaleur puisse communiquer de la pièce la plus chaude à la plus froide. Dès lors, quand vous vous servez du four ou faites une raclette, profitez de cette chaleur créée pour chauffer toute la maison en ouvrant les portes des chambres.

Mettez des plaques d’aluminium derrière vos radiateurs

Certaines personnes préconisent d’installer derrière ses radiateurs des plaques d’aluminium, pour réfléchir la chaleur du radiateur se dirigeant vers le mur extérieur et qui aurait été perdues vers l’intérieur de la pièce. Il économiserait ainsi 5% de chauffage à l’année. Ceci étant peu onéreux, cela ne vous coûtera rien d’essayer.

Optimisez le chauffage solaire

Tout le monde, que vous ayez un chauffe eau ou un panneau solaire, ou non, peut se chauffer à l’énergie solaire. Le principe : quand il fait beau et que le soleil tape, faites en sorte d’ouvrir vos fenêtres pour que le soleil gorge votre logement de chaleur. Des que le soleil se fait moins vigoureux, ou qu’il fait nuit, fermez vos volets pour conserver cette chaleur.

Au printemps, quand il fait chaud durant l’après-midi, aérez autant que possible durant l’après-midi. S’il fait 5 degré le matin et 25 l’après-midi, en aérant l’après-midi vous aurez une maison à 25°C et qui conservera sa chaleur durant une journée sans chauffage, jusqu’au lendemain ou vous rouvrirez vos fenêtres. Bref, le chauffage solaire permet de faire des économies d’électricité et donc de faire des économies d’argent également 😉

Système de chauffage propre

Si vous devez changer de système de chauffage, optez pour un système plus propre. Si vous avez une chaudière à fioul, achetez au pire une chaudière à gaz. Si vous avez une chaudière à gaz, optez pour une chaudière à condensation qui consommera 20% de moins, et qui permettra de profiter d’un crédit d’impôt, ou encore pour un chauffe-eau solaire, des panneaux solaires, une pompe à chaleur …

Isolez mieux votre maison

Triple vitrage au nord (ou double au minimum), meilleure isolation du toit… Pensez également à bien isoler votre maison (20 à 30 cm d’isolant autour de vos murs extérieurs au MINIMUM). Vous gagnerez autant d’argent en chauffant moins. Et même si cela nécessite de l’investissement, vous aurez rentabilisé votre investissement en une dizaine d’années au maximum.

Si vous n’avez pas de sous, empruntez la totalité de la somme des travaux à la banque: emprunter à un taux de 5% pour des équipements dont les rendements atteignent 10 à 15% vous permettra d’économiser de l’argent dès la première année, sans rien investir de votre poche, pour le plus grand bien de la planète.

 

Isolation de votre logement Calculez gratuitement vos économies d’énergie en isolant mieux votre logement

 

 

Anecdote: Une maison en suisse est si bien isolée, que même en plein hiver, par températures négatives, il fait une température agréable dans la maison, sans AUCUN système de chauffage. Le principe ? Récupérer l’énergie solaire qui rentre par les fenêtres et ne pas la laisser s’échapper. La seule faille de cette maison ? S’il fait nuageux plus de 5 jours de suite, un chauffage électrique est nécessaire.

Chauffez votre piscine sans gaspiller d’énergie

Le saviez-vous? Avec plus d’un million de piscines, la France est le deuxième pays dans le monde à avoir le plus de piscine, seuls les USA sont mieux fournis en piscine. Si vous aussi, vous avez une piscine, j’imagine que vous vous êtes déjà posé la question d’installer un système de chauffage afin de profiter plus longtemps de la piscine, notamment si vous habitez dans le nord du pays?

Sachez que de nombreux systèmes de chauffe existent. Je pense notamment au chauffage au gaz (piscine reliée à votre système de chauffe), aux pompes à chaleur, au chauffage au bois. Une connaissance a ainsi un four à bois et un système de pompage de l’eau pour chauffer la piscine à 26°C même lorsqu’il fait 20 ou 22°C dehors…

Une autre alternative sera le Chauffage solaire piscine qui vous permettra de chauffer votre piscine de façon plus respectueuse de l’environnement.

Synthèse – Dépensez moins en chauffage

Quand vous payiez auparavant 1000€ de chauffage par an pour votre pavillon, en chauffant malin, vous économiserez désormais 2 à 5% grâce à l’entretien, autant en diminuant le chauffage en cas d’absence ; 20% en ne chauffant qu’à 17 degrés au lieu de 21 degrés. Enfin, 20% avec une chaudière à condensation. Soit une facture réduite entre 578 et 615 euros par an, soit environ 400 euros d’économie par an. Une économie bien supérieure si vous choisissez de vous chauffer au chauffe-eau solaire, installation rentabilisée en quelques années seulement, ou avec un chauffage géothermie – un investissement néanmoins lourd à l’achat. Et encore moins en isolant bien.

La preuve? Les bâtiments construits après 2012 devront être 6 fois plus économes en énergie que ceux construits en 1970, et ceux après 2020 être à énergie positive (produire plus d’énergie que leur consommation)…

Article connexe: L’eau chaude sanitaireSe chauffer pour pas cher

En savoir plus sur les chaudières à condensation

Une simulation proposée par Economies d’énergie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *