Fabriquer une fusée à eau

Une fusée à eau est un engin volant constitué d’une bouteille en PET (bouteille type « coca cola »…) propulsée par réaction. Une fusée à eau peut dépasser les 400 km/h et dépasser les 100 mètres d’altitude et est donc quelque chose qui, si quelques règles de sécurité sont respectées, est amusant et spectaculaire. Bref, un loisir simple à mettre en place, bon marché et écologique. Dans cet article, nous allons voir comment créer une fusée à eau:

Matériel nécessaire

– Du carton ou un vieux CD
– Ciseaux ou cutter
– Pâte adhésive
– 2 bouteilles de coca-cola (2 litres ou 1,5 litres)
– 1 bouteille d’un litre d’eau
– Bouchon en liège
– Pompe (à pied…) de préférence avec un long tuyau de raccordement

Temps nécessaire à la préparation

Ordre de grandeur: une heure

Fabrication et lancement de la fusée à eau

Les ailerons

Avec le ciseau ou cutter (attention aux mains), coupez le carton ou le CD pour former des ailerons. Retournez la bouteille de coca, et fixez les ailerons en bas de la bouteille. Cela permettra à la fusée de se stabiliser en vol et de pouvoir monter plus haut, grâce à un centre de gravité plus bas. Cela servira également à surélever la bouteille et faire une base de lancement. Fixez donc bien les ailerons.

Ailerons, fusée à eau

Les bouteilles de coca

Avec la bouteille de coca restante, coupez aux ¾ de la hauteur du côté bouchon. Collez ce bout sur le « cul » de l’autre bouteille. Cela servira à améliorer l’aérodynamique de la fusée et lui permettre de mieux volet et plus haut.

Le lancement de la fusée

Percez le bouchon en liège avec le cordon de la pompe (à pied…) Installez la fusée dans un endroit où il n’y a rien à proximité. Remplissez environ 30 à 40% (600 à 80à mL) la fusée principale, puis fermez la bouteille avec le bouchon en liège. Enfoncez le bien. Retournez la fusée. Si le bouchon est bien mis, l’eau ne doit pas couler.

Assurez vous que personne ne soit à proximité (moins de 10 mètres autour étant le mieux), surveillez les enfants… Commencez à pomper… L’air s’accumule dans la bouteille de coca sans pouvoir s’échapper… La pression augmente… Au bout d’un moment, la pression fait qu’elle éjectera violemment le bouchon en liège vers le bas, et la fusée décollera, grâce au principe action/réactions. La bouteille accélèrera jusque 400 km/h (en environ 1/10 de seconde, soit une accélération d’environ 100G, plus de 10 fois celle d’une fusée classique), et pourra dépasser 60 voire 100 mètres.

N.B: Vous pouvez bien évidemment perfectionner la technique : base de lancement, fusée plus grosse… Voir aussi l’article Fusée à eau (Wikipedia)

 

Remarques

– Si vous avez la moindre question, vous pouvez nous contacter. Si vous avez le moindre doute, abstenez vous.
– Une fusée à eau concentre beaucoup d’énergie. L’expérience n’est pas dangereuse en soi à condition de respecter des règles de sécurité, comme de tenir à distance les gens. Le pas de tir se fait de préférence dans un endroit « nu » (pas sur un balcon…). Enfin, ceux qui taillent un CD pour les ailerons penseront à éviter qu’ils soient coupant, pour éviter qu’ils ne blessent quelqu’un quand la fusée retombe (même si le mieux est un endroit désert pour éviter tous risques)
– Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire l’article Wikipedia correspondant : Fusée à eau, d’où proviennent d’ailleurs les images de l’article
– Le site eco-malin.com n’est pas responsable des conséquences que peuvent apporter une mauvaise utilisation de l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *