El-Hierro: 100% d’énergies renouvelables

Une petite île de l’archipel Canaries, s’apprête à se passer à 100% du pétrole. Impossible ? Des éoliennes sont installées pour produire de l’électricité. Lorsqu’il y a trop d’électricité, comme c’est très difficile de stocker de l’électricité en masse avec des batteries, de l’eau de mer est pompée vers un lac en amont… Lorsque le vent se fait plus rare, l’eau redescend les pentes et alimente une centrale hydroélectrique (technologie STEP).

Ce n’est que s’il n’y a pas de vent durant longtemps qu’une centrale thermique prendra le relais. L’île envisage également de développer un parc automobile… 100% électrique, une électricité produite au final seulement avec de l’eau et du vent.

Vidéo explicative (en anglais)

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Conclusion

Aucune solution miracle n’a été trouvée au tout pétrole : l’exemple de cette île n’est pas transposable tel quel à une grande ville. Ici, une montagne permet un stockage d’eau et la petite taille de l’île rend attractif des voitures électriques car avec une batterie pleine, on peut se rendre partout sur l’île alors que sur le continent, de grandes distances obligent aujourd’hui à utiliser une voiture à pétrole. De même, montre que tout est possible. Certes, les exemples montrés ci-dessus ne sont pas généralisables en l’état – l’avion solaire ne transport qu’un passager, les centres d’épuration écolo prennent beaucoup de place…

Mais regardez les performances des premiers avions il y a 100 ans et comparez avec les avions actuels très sûrs, modernes et rapides. Les premières voitures étaient moins rapides que des chevaux, regardez maintenant… Il faut un début à tout. Tout est donc possible, pour peu qu’on s’en donne les moyens. Sans doute que des technologies ou des idées ne mèneront nulle part, mais je suis intimement convaincu que si on développe des idées innovantes, on trouvera tôt ou tard une solution à l’enjeu énergétique actuel… Après tout, Rome n’a pas été construit en un jour et investir dans l’environnement, c’est rentable

Cet article est désormais terminé. J’espère qu’il vous a intéressé et vous invite à poster votre commentaire ci-dessous pour me faire part de votre avis sur la question environnementale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *