L’eco transport, ça marche vraiment ?

Les transports sont l’un des principaux secteurs émetteurs de CO2. 34% des émissions de CO2 proviennent du secteur du transport en France (source), les autres sources importantes de pollution après le domaine des transports étant l’immobilier (construction, chauffage…), l’alimentation et l’industrie. Faire attention au mode de transport que vous utilisez  est un excellent moyen pour moins polluer. Voici mon exemple, qui prouve que les transports écologiques, économiques et sûrs, cela fonctionne très facilement…

Etude de cas sur les eco transports

Je suis web-entrepreneur, blogueur et voyageur. Je me déplace beaucoup dans le cadre de mes voyages. En 2012, j’ai parcouru plus de 50 000 km en transports divers et variés (notamment 25 000 km en avion en raison de mon expatriation en Chine), bien plus que ce que ne roule un français moyen (14 000 km par an en voiture, pas beaucoup d’autres kilomètres par les autres moyens de transport). Mais je ne souhaite pas que mon bilan carbone ne soit catastrophique.  Certes, je suis célibataire et mon cas ne s’adapte pas à tous et est loin d’être exemplaire., mais voici comment je fais au quotidien pour limiter mon impact sur l’environnement.

Trajets en avion

Quand je voyage en avion, je choisis un siège en classe économique, qui a l’avantage d’être pas cher et de limiter mon empreinte en CO2

 par rapport aux sièges de classes supérieures.  Bon à savoir: Voyager en charter pollue moins qu’en classe économique, qui pollue elle-même deux à quatre fois moins que dans les classes business et affaires.

Préférez les modes de transports alternatifs à l’avion ou à la voiture

Le train

Lorsque j’ai la possibilité, je préfère le train à l’avion. Ainsi sur les 55 000 km parcourus en 2012, j’ai parcouru 13 400 km en train. Même pour un long-trajet (Beijing/Hong-Kong, la même distance que Paris/Moscou), j’ai voyagé en train quitte à passer 24 heures dans le train. Autant de CO2 émis en moins. La quasi totalité de mes voyages en Chine, mais aussi mes voyages en France se font en train. Vous aussi, lorsque cela est possible, préférez prendre le train. Les mécontents diront que le train est cher, ce qui est vrai. Cela étant, la voiture coûte souvent encore plus cher (lire aussi: coût de la voiture) donc quitte à choisir…

Le bus

De même, quand je suis parti en Pologne, j’ai préféré prendre le bus à Ryanair. Le trajet était certes plus long – 16 heures au lieu de 2 – mais plus pratique, moins cher, et moins gourmand en CO2.

Lecture complémentaire: Total Cost of Traveling.

Bon à savoir: Eurolines dessert maintenant certaines destinations France/France, et idBus, une filiale de la SNCF, propose désormais quelques trajets en bus à l’intérieur de la France. Par exemple, on trouve des Paris/Lille en bus (3 heures) dès 9 euros par aller/simple. En 2012, j’ai parcouru environ 4 500 – 5 000 km en bus.

Le covoiturage

Une solution très pratique et de plus en plus populaire consiste à faire du covoiturage. Que vous cherchiez à rentabiliser un peu votre voiture ou à voyager sans vous ruiner, le covoiturage a de nombreux avantages comme vous pouvez le voir dans la vidéo suivante. A titre personnel, j’ai parcouru environ 10 400 km en covoiturage, incluant deux voyages dans le Sud de la France, plusieurs voyages en France (Paris, Lyon…) et les nombreux covoiturages improvisés que je fais lorsque je voyage de nuit en Chine par exemple.

Bon à savoir: Un trajet en covoiturage coûte généralement 4 à 5 fois moins cher que seul en voiture, et 2 à 3 fois moins cher qu’un trajet similaire en train. Alors pensez-y. Je connais des gens qui roulaient beaucoup et gagnaient 400 à 500 euros par mois en proposant des places à des covoiturés.

Bilan: En dehors des trajet en avion (22 000 km) associé à mon expatriation en Chine, dont j’ai compensé les émissions de CO2, le reste de mes trajets m’a coûté très peu cher, 2 000 euros tout au plus, 3 fois moins que le budget moyen d’une voiture (6 000€ par an) tout en parcourant deux fois plus de distance qu’un Français moyen et en rejettant moins de CO2 grâce à l’utilisation massive de transports en commun. N’ayant plus de voiture, même en prenant régulièrement le taxi, mon budget transport demeure largement inférieur à 6 000€ par an.

Au cas où vous ne soyez encore pas convaincu, les transports en commun, c’est génial. la preuve

Etude de cas: Train vs Voiture

Le train fait faire des économies avec les tarifs réduits et les billets réservés en avance. Lors d’un week-end à Paris (Nancy-Paris, 700 km A/R), j’avais le choix entre :

Voiture seul

– Temps perdu : 8 heures A/R (+ stress du périphérique + trouver une place + payer le parcmètre)
– Coût : 210 à 280 € (base : 0,30-0,40€/km) incluant l’usure et la dépréciation du véhicule
– Pollution émise : 140 kg de CO2
– Risque d’accident : Eleve

TGV

– Temps consacré à lire et à travailler : 4 heures A/R
– Coût : 46€ (billets prem’s) à 140€ (billet acheté à la dernière minute)
– Pollution émise : 2 kg de CO2 (70 fois moins)
– Risque d’accident : Quasi-inexistant

Bilan: Tout le monde n’habite pas en ville, je le sais très bien. Mais même en prenant des billets de TGV à la dernière minute, et en prenant un taxi pour vous rendre à la gare (disons 15€ de taxi par trajet) il est plus rentable de prendre le TGV que la voiture… sans le stress par la suite (amende, bouchons…)

Synthèse

La voiture est un mode de transport pratique, mais au coût disproportionné au regard de ses bénéfices (mode de transport lent, dangereux, et polluant), pour une raison simple: une voiture est inutile 90% du temps (lorsqu’inutilisée) et n’est généralement utilisée qu’à 20% ou 40% de sa capacité (1 ou 2 personnes à bord). Pour polluer moins, visez avant tout à:

– Utiliser les transports en commun (même l’avion coûte généralement moins cher que la voiture à trajet donné)

– Pensez également à marcher ou à faire du vélo. Ce n’est pas forcément plus lent que la voiture, cela ne coûte pas cher, c’est bon pour la santé et ça fait parfois gagner du temps. Lors d’un stage à Dijon, je mettais 25-30 minutes à parcourir 6 km en voiture, contre 16-20 minutes en vélo.

Bon à savoir: La voiture est l’outil n°1 de perte de temps. En transport en commun, on peut utiliser à bien son temps (dormir, faire ses comptes, lire, téléphoner…), en marchant ou en vélo, on améliore sa santé. En voiture, la perte de temps est totale.

Une voiture en ville roule en moyenne à 17 km/h (feux rouges, bouchons…) soit 10 km/h si l’on prend en compte le coût financier de la voiture*

vitesse-moyenne-en-milieu-urbain

Pas génial, d’autant plus que la voiture est le mode le plus polluant et est très accidentogène… 

– Mutualiser vos coûts: covoiturage

– Ne pas avoir peur des transports multimodaux (combiner plusieurs modes de transports pour arriver à destination) quitte à prendre le taxi de temps en temps

– Lorsque malgré tout vous devez rouler en voiture, pensez à lever le pied en adoptant une eco-conduite pour économiser jusque 30% de carburant

Cet été, en revenant du midi, j’ai levé le pied (105-110 km/h au lieu de 130 sur l’autoroute) pour maintenir ma consommation à un très bas niveau. Bilan: 3,8 litres aux 100, soit 1,3 litres/100km par passager en covoiturant (3 personnes à bord). Bilan: Un budget de 20€ de carburant par personne nous a permis de traverser le pays du Sud au Nord, contre près de 100€ de budget si j’avais roulé seul en forçant sur l’accélérateur…

Cet article est désormais terminé. J’espère qu’il vous a plu, je vous invite à le commenter et vous souhaite une agréable journée

 Source:

* En une heure de  voiture en ville, vous parcourez 17 km. Un km coûte en moyenne 0,38€ (barème kilométrique) soit 6,46€ de dépenses pour parcourir ces 17 km (essence, usure, dépréciation…). Pour financer le coût de votre voiture, si vous gagnez 10€ net de l’heure, vous devrez travailler 39 minutes afin de payer ces 6,46€. Parcourir 17 km vous prend 1h39 de votre temps (conduite + temps de travail associé) soit une vitesse moyenne de 10,33 km/h

** Bus: 19 km/h, Métro: 27 km/h. Pour un trajet moyen de 5 km qui coûté 1€ pour le bus et 1,4€ pour le métro (soit respectivement  9 minutes de temps de travail) la vitesse moyenne sera donc de 14 et 15 km/h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *