Les conseils cuisson pour faire des économies avec une cuisson économique

Faire cuire des aliments dans une casserole ou dans une poêle est un geste simple, quotidien, et sur lequel on se pose peu de questions. Et pourtant… La consommation moyenne d’énergie utilisée par personne pour la cuisson est d’environ 500 kWh/an. Il est possible de diviser ce chiffre par deux, voire par quatre… avec seulement quelques conseils de bon sens. Alors, suivez le guide

Prendre un récipient adapté à la quantité

Que ce soit pour les casseroles ou pour les poêles, ne surdimensionnez pas le récipient par rapport à ce que vous voulez cuire. Cela sous-entend d’être équipé d’une série de 4 ou 5 casseroles et d’une série de 2 ou 3 poêles, mais c’est le cas bien souvent.

Vous y gagnerez à la fois en énergie consommée pour chauffer et en temps de cuisson (et en eau nécessaire pour les casseroles).

Mettre la bonne dose d’eau

Vous avez choisi la bonne casserole. Il reste maintenant à ne pas la remplir d’eau à ras bord quand vous n’avez que quelques pâtes à faire cuire. En plus de l’eau utilisée qui ne sert à rien, il s’agit surtout d’économiser l’énergie nécessaire à porter l’eau à ébullition, et à la maintenir à la bonne température. Si en fin de cuisson il vous reste encore beaucoup d’eau, c’est que vous pouvez encore en économiser !

cuisson

Choisir la bonne plaque

Vous avez la bonne casserole ou poêle, la bonne quantité d’eau, ne vous trompez pas de plaque de cuisson. Choisir une plaque adaptée à la taille de ce que l’on veut cuire fera gagner du temps, donc de l’énergie, pour chauffer, ou évitera de brûler petit à petit le manche des ustensiles, et donc de devoir changer le matériel trop souvent.

Cette habitude permet d’économiser pratiquement 30% d’énergie.

Les plaques d’aujourd’hui ont souvent 4 diamètres possibles, vous avez donc l’embarras du choix.

Laver les légumes dans un récipient

Le premier réflexe est de laver les légumes en les passant sous le robinet. Imaginez la quantité d’eau perdue, quand il s’agit de passer à l’eau une dizaine de carottes, les feuilles de salade, les cerises… autant d’aliments qui ne laissent que peu de terre quand on les nettoie.

Prenez plutôt un récipient propre, versez-y de l’eau, et laver les légumes et les fruits dedans. Vous pourrez même récupérer cette eau pour arroser vos plantes ensuite.

Toujours couvrir les casseroles

C’est un impératif : toute la vapeur d’eau qui s’échappe fait diminuer à la fois le volume d’eau et la température de la casserole. La vapeur d’eau retenue par un couvercle retombera dans la casserole, et à consommation d’énergie égale, la température de l’eau sera plus élevée.

Ce geste simple permet une économie de combustible de 30%, quel qu’il soit, pour porter l’eau à ébullition. Et en cours de cuisson, c’est une économie de combustible de près de 70% pour garder l’eau à ébullition.

En plus d’un temps de cuisson plus rapide, vous y gagnerez donc à la fois en eau et en énergie.

Ne pas chauffer à fond

Rien de pire que de laisser une casserole avec des bouillons énormes qui éclaboussent toute la plaque (même avec un couvercle…). Une eau bouillonnante n’est pas une eau qui envoie des bulles partout, l’énergie utilisée n’a aucune valeur ajoutée sur la cuisson. Sachez que la température de l’eau ne dépassera de toutes façons jamais les 100°…

Faites en sorte que l’eau soit dans un état de bouillonnement calme.

Couper avant la fin

Ceci est possible en cas de cuisinière électrique traditionnelle, où les plaques restent chaudes pendant quelques minutes. Il n’est donc pas nécessaire de continuer à consommer de l’énergie pendant les 15 minutes qui terminent la cuisson.

Réutiliser l’eau de cuisson

Si vous avez un jardin avec des mauvaises herbes, récupérez l’eau de cuisson, cela fait un excellent désherbant 100% naturel ! C’est un bon substitut au Round-up.

Et une astuce : si vous avez simultanément une cuisson en casserole et une cuisson en poêle, enlevez les aliments de la poêle en premier, et videz l’eau bouillante dans la poêle : cela enlèvera une grande partie de la graisse de cuisson résiduelle, et vous facilitera le nettoyage en vous faisant consommer moins d’eau et moins de produit vaisselle.

Cet article est désormais terminé. J’espère qu’il vous a plu et bonne visite du blog sur Eco-Malin.com 

Ecrit par par Créa’Tizef

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *