Dépensez moins en eau chaude sanitaire

Pour chauffer de l’eau, cela nécessite beaucoup d’énergie : 1 calorie pour réchauffer 1 gramme d’eau d’1°C, ce qui, sur le long terme, s’avère extrêmement dommageables à l’environnement et au porte-monnaie. Ainsi, pour une famille de 4 personnes, une douche quotidienne de 40 litres représente quelques 58,44m3 d’eau chaude à chauffer tous les ans ; 262,98 m3 d’eau dans le cas de bains de 180 litres.
Sachant qu’il faut une calorie pour chauffer 1 gramme d’eau de 1°C, pour chauffer de 40 litres d’eau de 15°C à 35°C pour une douche sont consommées 800 000 calories – 800 Kcal, l’équivalent d’1/3 des besoins alimentaires d’un adulte, ou de 0,93 Kwh. Pour un bain, cela resprésentera 4,18 Kwh…

Soit sur une année, 1400 Kwh environ pour une famille de 4 personnes se douchant (environ 120euros), 6100 Kwh dans le cas de bains (500 euros) environ. Le budget du chauffe-eau est donc élevé. Voici quelques trucs et astuces pour limiter son budget chauffage et la pollution engendrée par cette chauffe.

1°) Privilégier la douche au bain

C’est très simple. Si vous avez l’habitude de prendre 2 bains par semaine et que vous n’en prenez plus qu’un, votre consommation en eau chaude sanitaire passera de 560 litres/semaine à 420 litres, soit un économie en chauffe-eau de quelques 25% sans efforts excessifs.

2°) Limitez le débit de l’eau de la douche

Diminuez légèrement le débit de la douche, cela ne vous lave pas mieux que d’avoir un débit maximum sous la douche. Non seulement l’eau arrivera plus doucement sur votre corps, renforçant le côté agréable de la douche, mais en plus, vous arriverez facilement à économiser de l’eau, sans même vous en rendre compte.

Vous pouvez pour limiter le débit sans avoir à y penser investir une petite vingtaine d’euros pour un pommeau de douche mousseur, qui vous permet d’économiser plus de 50% d’eau. Pour une famille de 4 personnes qui prend 1 douche de 50 litres par jour, cela signifie 36m², soit plus de 100€ gagnés… Intéressant non ?

3°) Limitez la durée de la douche

Essayez de limiter, même de 30 secondes ou 1 minute la durée de votre douche – pourquoi pas en vous douchant sur la durée d’une chanson, pour éviter d’y rester trop longtemps – afin de limiter l’eau chaude consommée.

4°) Ne vous douchez pas 5 fois par jour.

Même en été, il est inutile de se doucher 5 fois par jour. A la rigueur, 2 fois par sera suffisant. Si vous avez trop chaud, n’hésitez pas à investir dans un brumisateur qui rafraichira l’atmosphère :p

5°) Douchez vous avec de l’eau moins chaude

J’ai parlé tout à l’heure d’eau à 35°C mais nombre d’entre vous se douchent avec de l’eau avoisinant ou dépassant les 37-40°C. Dans la mesure du possible, douchez vous avec une eau plus froide, carrément froide en été, ou aux alentours de 32°C. Pour un eau initialement à 15°C, cela représente une économie de 15% de se doucher à 32°C plutôt que 35°C. Et puis, vous verrez, c’est agréable une fois qu’on s’y est habitué.

6°) Faites fonctionner le chauffe-eau électrique aux heures creuses

Cela est plus économe de chauffer un ballon électrique la nuit aux heures creuses d’EDF qu’en journée. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, c’est plus écologique aussi. En effet, l’électricité de base est produite en France à base de nucléaire, et l’énergie d’appoint pour les pics de consommation, notamment le soir, à base d’énergie hydraulique, mais également, et c’est ça le problème, à base d’énergies fossiles. Consommer de l’électricité la nuit revient à consommer que de l’énergie nucléaire ou presque, soit quelques dizaines de gramme de co2 par Kwh. Tandis que chauffer de l’eau en journée pollue plus, le soir encore plus, puisque les centrales thermiques tournent à plein régime – niveaux proches de 100g de co2 par Kwh.

7°) Installez un chauffe-eau solaire

Selon l’Ademe (fascicule le chauffe-eau solaire individuel), et selon les modèles, le prix d’un chauffe-eau solaire, équipé de 3 à 5m² de capteurs et d’un ballon de 200 à 300 litres, permettant l’alimentation en eau chaude sanitaire de 3 à 4 personnes, est actuellement compris entre 3800€ et 5800€ TTC, pose incluse, prix avantageux dans la mesure où la pose du système n’est soumise qu’à une TVA de 5,5% jusqu’au 31 décembre 2010.

A ce prix, il faut déduire une déduction d’impôts lors de l’achat d’équipement fonctionnement à l’énergie solaire, en l’occurrence ici un chauffe-eau solaire. Le montant de ce crédit d’impôt est de 50% des dépenses nettes facturées entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2009, dans une limite de 8000€ pour une personne seule, et 16000€ à un couple marié soumis à l’imposition commune + 400€ par personne à charge (500€ pour le second enfant, 600€ par enfant ensuite) ; à condition que votre logement soit votre résidence principale, et ce quel que soit votre statut –propriétaire, locataire, …

Vous pourrez également, si vous êtes propriétaire d’une maison de plus de 15 ans, bénéficier d’une prime de l’ANAH (Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat).

Au total, le chauffe-eau solaire vous coûtera entre 2000 et 3000€, somme qui sera rentabilisée entre 4 et 10 ans selon l’ensoleillement de votre maison, …

NB: Malgré le chauffe-eau solaire, il faudra prévoir un chauffe-eau traditionnel, car le chauffe-eau solaire ne pourra, au mieux, couvrir que les 2/3 de vos besoins en eau chaude sanitaire, à cause des moments creux – hiver, périodes nuageuses, … – où les rendements y sont plus faibles.

Panneau solaire thermique

Calculez gratuitement vos économies d’énergie en installant chez vous des panneaux solaires thermiques.

 

8°) Comptabilisez l’eau

Enfin, si rien n’y fait, quand vous vous douchez, fermez le bouchon en bas de la douche ou de la baignoire et voyez la quantité d’eau qui a été chauffée pour vous doucher. Imaginez ce que cela représente en casseroles d’eau chauffée, … Cela vous permettra inconsciemment de faire plus attention à votre consommation en eau chaude.

Article connexe: Chauffe eau solaireChauffage écologique

 

Une simulation proposée par Economies d’énergie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *