Conseils généraux – Clean Driving

La méthode Clean Driving est une méthode d’eco-conduite qui vous aidera à limiter jusqu’à 30% votre consommation en carburants. Dans cet article, nous verrons quelques techniques de conduite très simples à mettre en place pour limiter votre consommation de carburants dès aujourd’hui.

Accélérer vite

L’accélération en rafale fait surconsommer du carburant. Démarrer en trombe est, outre dangereux, nuisible pour l’environnement. Mais l’inverse – accélérer très lentement – est à la fois perte de temps, source de stress (pour les automobilistes derrière vous) et engendre une surconsommation de carburant, car les voitures surconsomment (amusez vous à regarder votre consommation instantanée) sur les petits rapports.

Lorsque vous démarrez au feu vert, accélérez rapidement mais raisonnablement pour atteindre votre rythme de croisière. En effet, sachant qu’une voiture consomme son minimum à 70 km/h en moyenne, rouler à 30 km/h pollue plus en moyenne qu’à 40, à 40 plus qu’à 50. Il est donc mieux accélérer vite, mais pas à fond, plutôt avec le pied appuyé aux ¾, quitte à polluer beaucoup d’un coup et rouler en quatrième à 45-50 km/h que d’accélérer lentement, et de rester trop longtemps en première et deuxième, vitesses très gourmandes en carburant.

Question : Si cela pollue plus de rouler à 40 à 50, pourquoi je viens de vous dire avant qu’il vaut mieux rouler à 40 qu’à 50 ?

Réponse : Car s’il vaut mieux rouler à 60 qu’à 50, à 50 qu’à 40, c’est à allure constante. Mieux vaut rouler à 45 constamment que faire varier sa vitesse en roulant à 50 en milieu encombré.

Anticipez les feux rouges

Anticipez les feux rouges, en passant au point mort dès que vous en voyez à un à moins de 200 mètres (les plus prudents d’entre vous donneront effleureront la pédale de frein pour alerter la voiture derrière eux de leur décélération grâce aux feux arrières). Dans le doute (si vous savez qu’il y a un feu mais que vous ne pouvez le voir), passez au point mort à 35-40 km/h. Si le feu est vert, ré-accélérez, vous n’aurez guère surconsommé par cette variation d’allure. Si le feu est rouge, vous aurez roulé gratis quelques mètres de plus.

Quand aux feux verts anticipez les aussi. Le feu est rouge depuis longtemps ? Vous voyez le feu de la roue adjacente passer au rouge ? Le vôtre va sûrement passer au vert conserver de la vitesse si possible pour bien redémarrer sitôt le feu vert.

Servez vous de la gravité

La gravité, cela sert à quelque chose. Si faux plat il y a, servez vous en pour vous mettre au point mort en anticipant de très loin un feu. S’il y a des bouchons et que cela roule (très) lentement, servez vous de la gravité pour rouler tout seul (à quoi bon passer de 0 à 20 km/h pour refreiner 10 mètres plus loin ?).

En l’absence de gravité, servez vous intelligement du moteur

A plat, ou en cas de très légère montée, en levant tout doucement l’embrayage sans accélérer, oh miracle, la voiture avance toute seule, même sans accélérer. Dans des bouchons, levez juste le pied sans toucher à la pédale d’accélération, vous progresserez calmement sans consommer plus que si vous étiez à l’arrêt complet.

Au feu vert, commencez à accélérer en levant simplement l’embrayage et en appuyant au strict minimum sur la pédale à accélération. Quitte à polluer à l’arrêt, autant polluer moins lors de l’accélération.

Cet article est désormais terminé. J’espère qu’il vous a plu et, pour plus de conseils d’eco-conduite, je vous invite à lire mon livre intitulé « 10 trucs et astuces pour consommer moins de carburant« , qui vous permettra d’économiser jusque 30% de carburant, soit jusque 500€ d’économies par an.

petit-visuel-10-trucs-et-astuces-pour-consommer-moins-de-carburant

 

 

 Bonne journée à vous et bonne visite sur Eco-Malin.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *