Category Archives: Investir

6 bonnes raisons de rénover énergétiquement son logement

mini-compteur-electrique

L’état de performance énergétique du parc existant de logements en France est très loin des standards de performance dans la construction neuve : en moyenne, la consommation d’énergie primaire (ou Cep) dans le parc existant est de 270 kWhep/m².an alors que la Réglementation Thermique (RT) introduite en 2012 impose une Cep maximale moyenne de 50 Kwhep/m².an pour les logements neufs. En résumé, un logement moyen en France (et je ne parle pas des cas extrêmes de logements construits avant 1974 et l’apparition de la 1ère RT) consomme 5 fois plus d’énergie primaire qu’un logement récent… C’est comme si nous continuions à rouler avec des voitures qui consomment en moyenne 25 l / 100 kms, et pourtant cela ne choque personne (ou trop peu) !

Investir pour l’environnement, c’est rentable

mini-argent-arbre-investir-entreprise

Quand on pense à l’environnement, on pense souvent : « utopique », « bobo », « trop cher ». Pourtant, c’est dommage, car agir pour l’environnement, outre les impacts positifs sur la nature, ont un impact positif pour l’homme. Après tout, l’homme vit dans un environnement naturel, donc il faut préserver la nature ne serait-ce que pour notre propre avenir. Enfin, les catastrophes naturelles coûtent très cher. Quand on s’imagine le coût des catastrophes climatiques, par exemple 15 000 morts par an liés aux voitures en France, ou les 200 milliards de dollars liés à KATRINA, les grands tunnels pour contrôler l’eau, si on ajoute tout, ca fait des milliards.

TVA à 5,5%

argent

Le taux normal de la TVA en France est de 19,6%, mais certains travaux écologiques donnent droit à de la TVA réduite. Un devis valant 5.000€ HT vous sera alors vendu 5 275€, soit 705€ de moins que si vous aviez droit à la TVA à 19,6%… Attention toutefois, la TVA réduite peut ne pas s’appliquer, par exemple pour les travaux qui sur une période de 2 ans remettent à l’état neuf plus des 2/3 chacun des éléments de second œuvre ou plus de la moitié du gros œuvre… Le plus simple sera de vous renseigner auprès d’une ADEME ou de votre ANAH locale pour vérifiez que vous êtes bien éligible à la TVA 5,5%

Produire et vendre de l’électricité solaire

mini-cochon-panneau-solaire

On parle souvent de l’enjeu du réchauffement climatique… L’énergie solaire est une des solutions face à ce problème. Certes, le solaire émet plus de CO2 que le nucléaire lors de la fabrication et le démantèlement du panneau, et ne peut produire qu’en journée. En 2012, l’électricité solaire ne représente que 0,4% de la production d’électricité, bien moins que les éoliennes (1,5%), l’hydraulique (14%) et surtout… le nucléaire (près de 80%). Pour autant, il n’en demeure pas moins qu’il est une énergie renouvelable, et ne fabrique pas de déchets nucléaires. Quand à l’électricité produite, elle peut être « stockée » grâce à la technologie STEP – pompage de l’eau en amont d’un barrage, qui est relâchée lors des pics de consommation.

Récupérateur d’eau de pluie

mini-goutte-d-eau

En France, il tombe environ 700 millimètres de précipitations par an en moyenne (plus ou moins selon les régions). Cela signifie que quelqu’un possédant une maison de 100m² de surface au sol pourra récupérer 70m3 d’eau tous les ans (un peu moins en pratique, il y a toujours quelques pertes). Soit 30% des besoins d’une famille de 4 personnes. 50% des besoins pour une famille ne consommant que 100 litres/jour/personne attentive à sa consommation (chasse d’eau économique…). Cela vaut le coup, non ? En dehors de l’installation d’un système de récupération d’eau de pluie, l’eau en elle même est gratuite. Economiser 70m3 par an revient à économiser 4 000€ en 10 ans. en outre, cela limite d’autant la consommation d’eau du robinet. Moins d’eau du robinet = moins d’eau pompée dans la nappe phréatique ou dans la rivière, filtrée…

Des énergies renouvelables pour produire de l’électricité

mini-eolienne-en-pleine-action

Si à la base, les premières personnes produisant de l’électricité étaient essentiellement des personnes habitants dans des logements non raccordés au réseau (refuges de montagne…), produire son électricité devient de plus en plus populaire, que l’on soit relié au réseau ou non. Vous pouvez produire de l’électricité grâce aux énergies solaire, éolienne ou hydraulique. L’intérêt d’une telle production est multiplie :

Prêt à taux zéro

argent

Le prêt écolo à taux zéro, aussi connu sous le nom de PTZ, est un prêt sans intérêt (TEG de 0%) jusqu’à 30 000€ destinés aux personnes désirant financer des travaux écologiques. Le prêt écolo est ainsi destiné à garantir une performance énergétique minimale. Prévu pour 2009, le prêt écologique ou PTZ écolo s’appliquera dès la publication du décret et prendra fin en décembre 2013.

Prêt d’accession sociale

argent

Le prêt d’accession sociale (PAS) est un prêt servant à financer des travaux d’amélioration ou d’économies d’énergie. Son obtention dépend de vos ressources, de la région où vous habitez et du nombre de personnes qui composent le ménage.

Le prêt à l’amélioration de l’habitat

maison

La France est l’un des pays développés les moins contributeurs au réchauffement climatique: chaque Français rejette entre 5,5 et 6 tonnes de CO2 par an en moyenne, 40% de moins que la moyenne Européenne et 2,5-3 fois moins qu’aux USA, en raison de son important parc nucléaire. Pour autant, pour aller plus loin dans cette démarche et rejeter toujours moins de CO2, il faut rechercher des économies d’énergie.

Panneaux solaires

mini-panneau-solaire

L’électricité solaire est actuellement en plein essor en France, qui détient désormais la 7ème plus grande capacité du monde (2 500 MW, source) installée. En 2011, 2,3 Twh (0,5% de la consommation d’électricité) provient des panneaux photovoltaïques. C’est bien moins que l’hydraulique (67 Twh, 14% de la consommation d’électricité en France) et l’électricité éolienne (11 ,9 Twh, 2,5% de la consommation d’électricité, source) mais ce secteur ne cesse d’augmenter