Category Archives: Au quotidien

L’alimentation (Les AMAPS)

On le sait tous très bien : pour consommer des légumes sains tout en ne polluant pas notre environnement, notamment par l’utilisation de pesticides ou indirectement par la pollution liée au transport à outrance, il faudrait cultiver ses propres légumes dans son propre jardin. Oui mais voilà, la vie est ainsi faite : nous ne sommes pas tous des adeptes de la binette, surtout dans notre deux pièces, situé au quatrième étage sans ascenseur. Il existe pourtant une solution simple pour manger des fruits et légumes biologiques tout en soutenant une agriculture locale et durable: les Amaps.

L’alimentation, un choix citoyen

Devant l’augmentation massive de la population mondiale après guerre, s’est posé le problème de l’assouvissement de ses besoins alimentaires. Comme on ne pouvait manger moins, on a décidé de produire plus. Une solution s’est alors présentée d’elle-même : l’agriculture intensive ou comment produire plus et mieux, en moins de place. Cette forme d’agriculture a eu ses avantages mais aussi de nombreux inconvénients.C ‘est ce que nous allons voir au cours de cet article.

L’importance d’aérer sa maison

Il est vital d’aérer sa maison, pour éliminer l’air vicié – par le co2 issu de la respiration, les mauvaises odeurs, les éléments volatiles émis par les produits chimiques contenus dans la peinture, les meubles, … Mais aérer, surtout en hiver, refroidit beaucoup les pièces. Comment concilier qualité de l’air, confort, et écologie ? C’est ce que nous allons voir dans cet article

10 règles pour diminuer son empreinte écologique

L’empreinte écologique, vous connaissez? Si non, pour faire simple, l’empreinte écologique est un indicateur calculant la pression qu’exerce  l’homme envers la nature et les services fournis par la nature. Si dans un pays donné, l’empreinte écologique est de 1 ha, cela signifie que chaque habitant a besoin en moyenne d’une hectare pour faire face à ses besoins en nourriture, en énergie, en habitat… L’empreinte écologie conditionne donc notre développement, qui ne pourra être qualifié de durable que si nos besoins en énergie sont inférieurs aux ressources que la Terre peut nous fournir à titre gracieux. C’est ce que nous allons voir au cours de cet article.