Algocarburants

Les algocarburants sont des biocarburants de « troisième génération » produit à base des lipides contenues dans des micro-algues. Les algo-carburants sont potentiellement capables de remplacer les controversés biodiesels de « première génération », obtenus à partir d’huile végétale de plantes terrestres.

Avantage des algocarburants

Leur principal avantage est d’avoir des rendements très important : 20 000 à 60 000 litres d’huile par hectare par an, contre 1000 pour le maïs ou le colza et 6000 à 7 000 pour l’huile de palme…

Les carburants nécessaires pour le transport routier des États-Unis pourraient être couverts par la production d’algo-carburants sur une surface de 90 000 km2, soit à peu près la superficie totale de la Hongrie, tandis qu’avec de l’huile de palme, une surface grande comme le Pakistan serait nécessaire. Avec de l’éthanol à base de maïs, il faudrait cultiver l’équivalent de l’Australie…

Rendement énergétique des algo-carburants

Le rapport « Agrocarburants et Environnement » publié fin 2008 en France par le Ministère de l’écologie, affirme que le rendement de conversion de l’énergie solaire par les microalgues est de l’ordre de 3 watts par m2 , soit moins que l’énergie éolienne (entre 5 watts par m2 et 20 watts par m2), ou l’hydroélectricité de montagne (entre 10 watts par m2 et 50 watts par m2). Les biocarburants doivent donc être réservés au secteur du transport, les autres secteurs (habitat, industrie…) pouvant être alimenté par des sources d’énergie au meilleur rendement.

Le rendement des micro-algues (3W/m²) semble faible mais est à comparer avec le rendement des biocarburants classique : 0,11 watts/m²* et permet de stocker l’énergie sous forme liquide, ce qui est bien mieux pour les transports que le fait de devoir produire des batteries en masse pour stocker de l’énergie pour les véhicules électriques.

* Base : 1000 litres/hecatre, 11 Kwh/litre.

Coût de production au niveau industriel

Les estimations du coût de production industrielle divergent. Le programme Biomass, du Département de l’Énergie des États-Unis, parle de 8$ le gallon (1,4€ le litre) quand Seed Science (entreprise canadienne) parle de 3,5 à 6,9€ et quand l’équipe scientifique française Shamash évalue en janvier 2009 à 10 euros par litre le coût de production industrielle de l’algo-carburant. Quelque soit la réponse, on voit que les algo-carburants coûteront bien plus cher que les carburants classiques, et aussi indispensable qu’ils sont, il faudra également penser à diminuer ses besoins énergétiques (rendement des moteurs…). Un voiture qui consommerait 1,5 litres/100 avec un algo-carburant à 5€ le litre coûtera 7,5€ pour 100 km, c’st aussi compétitif qu’une voiture qui consomme actuellement 6 litres/100 à 1,25€/litre.

Synthèse

Les algocarburants sont une source d’énergie prometteur: forts rendements aux contraires des biocarburants classiques, bon rendement énergétique… Mais les questions demeurent: que se passera-t-il en cas de fuite dans une usine de micro-algues? Enfin, le prix des algo-carburants demeure encore très élevé, et seule une industrialisation à grande échelle permettra de diminuer les coûts (économie d’échelle). Vu les prix actuels, des subventions ou une hausse du prix du baril seront nécessaires avant que vous puissiez un jour faire votre plein d’ algo-carburants 😉

Cet article est désormais terminé, j’espère qu’il vous a plu et bonne visite sur Eco-Malin.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *